Avec Workflow Builder Slack simplifie l'automatisation des tâches
OUTILS

Avec Workflow Builder Slack simplifie l’automatisation des tâches

Slack lance Workflow Builder une solution qui permet d’automatiser des tâches simples et basiques sans taper pour une seule ligne de code.

Pour faciliter l’intégration de process simples à son application de messagerie, Slack lance Workflow Builder. L’objectif est de permettre à des utilisateurs qui n’ont pas les compétences techniques, de renforcer la personnalisation de leur environnement de travail dans l’application.

Pour l’instant, un programme pilote a été lancé, mais cette fonctionnalité devrait être lancée officiellement plus tard dans l’année. Dans la continuité, arriveront des Workflow Apps qui sont des applications développées pour être utilisées dans une équipe Slack. Elles se créent de façon intuitives avec beaucoup d’éléments en cliquer-glisser. En accompagnement, le Workflow Builder va fonctionner comme une bibliothèque d’actions qui peuvent être intégrées à une application, comme la création d’un ticket par exemple.

Exemple d'intégration du Workflow Builder dans l'application.
Exemple d’intégration du Workflow Builder dans l’application. Crédit : Slack.

Si vous avez du mal à vous projeter sur l’intérêt d’une telle solution, imaginez l’intégration d’une nouvelle personne dans une entreprise où Slack est l’outil principal. Lorsqu’elle est ajoutée par quelqu’un des ressources humaines, et qu’elle se connecte, elle verra en premier apparaitre un message automatique lui délivrant les informations clés de son arrivée. Cela peut être une explication de la répartition des différents channels sur l’application, qui sont les personnes qui dirigent telle ou telle équipe, etc. Ensuite, le nouvel arrivant peut trouver un formulaire à remplir lui demandant ses préférences pour son équipement informatique : support pour ordinateur portable, PC ou MAC … Le formulaire, une fois rempli, serait envoyé dans le canal destiné au support informatique. Lorsque la demande est traitée, l’utilisateur reçoit une notification.

Exemple concret pour un cas d'onboarding
Exemple concret pour un cas d’onboarding. Crédit : Slack.

Ça n’a l’air de rien comme ça, mais on peut trouver bien d’autres applications au Workflow Builder qui pourrait simplifier depuis Slack l’accomplissement de tâches répétitives. On peut donc s’attendre à ce que viennent rapidement quelques cas d’usages plus précis que de l’onboarding.

Send this to a friend