Microsoft Research a annoncé le lancement d’un nouveau projet nommé Bosque. Complètement open source, il est conçu dans le but de concevoir un nouveau langage de programmation. Il existe déjà des milliers de langages de programmation, toutefois, Bosque serait développé afin de limiter les complexités du codage, en proposant une syntaxe simple, clair, et compréhensible facilement autant pour des humains que pour des machines.

D’après les premières informations, Bosque serait en quelque sorte un mélange entre Meta Language, Node.js, et TypeScript. Mark Marron, un chercheur en informatique travaillant pour Microsoft, décrit Bosque comme un langage novateur, proposant une version évoluée des modèles actuels très structurés. Il précise : « Ce modèle se fonde sur les succès de la programmation structurée et les types de données abstraites en simplifiant les modèles de programmation existants en une forme régularisée qui élimine les principales sources d’erreurs, simplifie la compréhension du code et la modification, et convertit les tâches de raisonnement automatisé sur le code en propositions futiles. »

Voici un exemple de ce à quoi peut ressembler la syntaxe Bosque. On se rend compte qu’elle ressemble vraiment au JavaScript. Cet exemple présente l’équivalent d’une boucle for en JS. Les doubles slashs font office de commentaire.

//Functor (Bosque) 

var a = List[Int]@{...}; 
//Pre: true 

var b = a.map[Int](fn(x) => x*2); 
//Post: List[Int]::eq(fn(x, y) => y == x*2, a, b)

Le dépôt GitHub dédié à Bosque met à disposition une multitude d’autres exemples. Toutefois, Bosque n’est pas encore en version finale. Ses créateurs recommandent de ne pas l’utiliser de suite dans le cadre de projets centraux. Cela dit, Microsoft invite évidemment les développeurs à l’expérimenter par curiosité ou pour des projets ayant moins d’envergure.