La Chine censure Leica à cause d'une pub qui met en scène les manifestations de Tiananmen
Technologie

La Chine censure Leica à cause d’une pub qui met en scène les manifestations de Tiananmen

Pour beaucoup d'internautes chinois, il s'agit d'une véritable insulte

Leica, fabricant allemand d’appareils photos, se frotte aux humeurs du géant chinois. C’est un spot publicitaire magnifique, relatant des faits historiques, qui fait peur à la Chine. La vidéo en question est intitulée « The Hunt ». Elle dépeint la Chine de 1989 et les manifestations de Tiananmen. Le pays a pris la décision de censurer cette publicité. On se souvient pourtant qu’en 2014, pour ses 100 ans, la marque rendait déjà hommage à cette photo célèbre du Tank Man, le manifestant de la place de Tiananmen.

En personnage principal dans le spot publicitaire : un journaliste refusant de se soumettre aux interrogatoires de la police chinoise. Évidement, de nombreuses allusions sont faites aux manifestations de la place de Tiananmen. Pour ces raisons, le gouvernement chinois a purement et simplement censuré la publicité de Leica.

En effet, de nombreux internantes pro-gouvernement ont fait part de leur mécontentement dans des commentaires et cela n’a pas échappé au gouvernement. La vidéo dure près de cinq minutes et se termine sur ces mots : « ce film est dédié à ceux qui prêtent leurs yeux pour nous faire voir ». Le 4 juin prochain, la Chine célébrera le 30ème anniversaire de ces manifestations. Pour cela, le pays est prudent et préfère carrément censurer une publicité rappelant cette sombre époque.

De nombreux internautes considèrent cette publicité comme une insulte envers leur pays. L’un  d’entre eux a clairement demandé à la marque de se retirer du marché chinois. Dans un autre commentaire, nous pouvons lire ceci : « Leica est-il devenu fou ? Libre à lui de se créer des problèmes, mais il n’a pas le droit d’entraîner Huawei avec lui ». Vous n’êtes pas sans savoir que Leica et Huawei se sont associés pour la sortie du dernier P20 du constructeur chinois.

Contre toute attente, Leica n’a pas assumé sa publicité. En effet, la marque a préféré remettre la faute sur son prestataire de création publicitaire et son porte-parole a même déclaré ceci : « Leica doit donc prendre ses distances par rapport au contenu de la vidéo et regrette tout malentendu ou conclusion erronée qui aurait pu en être tirée ». Au plus grand regret de ses admirateurs.

Send this to a friend