Lime réfléchit à prendre des mesures concernant ses utilisateurs en état d'ébriété
TechnologieTransports

Lime réfléchit à prendre des mesures concernant ses utilisateurs en état d’ébriété

Montrés du doigt depuis quelques semaines, les services de mobilité urbaine doivent rapidement réagir pour préserver la sécurité de leurs utilisateurs et des piétons. Lime montre l'exemple.

Au cours d’une conversation, Brad Bao le cofondateur du service de trottinettes électriques Lime, se confie à Nilay Patel, rédacteur en chef de The Verge. Aux États-Unis, comme en France, ces invasions de trottinettes interpellent les riverains, et les autorités. Paris a récemment instauré une taxe visant à régulariser les startups de trottinettes électriques, et de mobilité urbaine en général. De plus, depuis le début du mois, rouler sur les trottoirs en trottinette électrique est considérée comme une infraction au code de la route et peut valoir une amende de 135 €. Toutes ces mesures sont prises dans le but de sécuriser les utilisateurs et les piétons, un sujet récurrent ces dernières semaines.

Contrairement aux scooters, aucune loi n’oblige un conducteur de trottinette électrique à être équipé d’un casque. Ce type de véhicules peut rouler jusqu’à 27 km, et comme le montre une récente vidéo mise en ligne par l’assureur MMA, le choc avec un automobiliste est extrêmement violent. Dans ce cas il ne s’agit que d’un test, toutefois, hier un octogénaire percuté par un de ces véhicules a trouvé la mort suite à un traumatisme crânien.

Brad Bao donne des solutions remédier à ces tragiques événements. Il estime que sa société, comme ses concurrents, pourraient encore plus promouvoir la sécurité, sans pour autant compromettre la praticité de ces services. Lime considère la sécurité comme la clé permettant de proposer un service irréprochable. La startup californienne travaillerait de manière très proactive avec les villes et autorités dans lesquelles elle est présente. En 2018, la campagne « Respect the Ride », pour laquelle Lime a consacré près de 3 millions de dollars, a permis la distribution de plus de 250 000 casques.

Autre problématique qui inquiète les services de mobilité urbaine : l’alcoolémie. Lorsque Nilay Patel évoque l’alcootest, Brad Bao explique que son entreprise travaille sur des solutions équivalentes et bien plus simples à mettre en oeuvre. Les trottinettes Lime sont équipées de nombreux capteurs, permettant notamment de savoir si le véhicule roule normalement ou s’il vacille. Dans ce cas, M. Bao affirme que les trottinettes peuvent ralentir puis se stopper si le comportement devient suspect. Pour le moment, il ne s’agit que d’idées, toutefois ces fonctionnalités pourraient rapidement débarquer.

Quoi qu’il en soit, étant basés à Lyon, nous remarquons qu’il est moins courant de trouver une trottinette de nuit, que de jour. La nuit, des centaines d’autoentrepreneurs récupèrent les trottinettes pour les faire recharger et les remettre en service dès le lendemain matin. Les risques liés à l’alcoolémie sont déjà limités.

Send this to a friend