Alibaba permettra de réserver un restaurant, grâce à la commande vocale, depuis sa voiture
TechnologieTransports

Alibaba permettra de réserver un restaurant, grâce à la commande vocale, depuis sa voiture

Alibaba, comme ses concurrents Tencent et Baidu, continuent d'innover dans le secteur de l'automobile.

En Asie, les géants du web s’intéressent inondent constamment de nouveaux marchés. Le secteur automobile, et plus précisément les voitures autonomes est très convoité par ces acteurs. Alibaba, annonçait l’année dernière à cette période ses ambitions de se lancer sur le marché aux côtés de Ford. Plus récemment, le spécialiste du e-commerce annonçait des améliorations concernant le tableau de bord des véhicules autonomes.

Hier, lors du Salon de l’Auto de Shanghai, Alibaba a présenté son innovation en termes de commande vocale, qui permettrait aux passagers de trouver un restaurant, de réserver une table, de commander un repas, ainsi qu’une multitude d’autres tâches plus utiles les unes que les autres. L’entreprise chinoise propose également ses fonctions via l’écran tactile, pour ceux qui ont encore du mal à utiliser un assistant vocal.

Afin de pousser son concept au maximum, Alibaba invite les développeurs à créer des applications embarquées, basées sur le système d’exploitation AliOS. Ces « minis-applications » seront intégrées au sein même d’Alipay, plutôt que de créer plusieurs apps autonomes. Dans son écosystème, Alibaba possède aussi ce qu’il appelle des « super-apps », comme Taobao le eBay chinois, ou encore l’équivalent de Google Maps, AutoNavi. Néanmoins, ce système de « mini-apps » reste très apprécié en Chine.

Pour le moment, Alibaba n’a pas communiqué une date de lancement pour ces applications embarquées. L’entreprise chinoise indique qu’il y aura des « critères de révision spécifiques pour la sécurité et le contrôle » plus adaptés à l’industrie automobile. Cette annonce confirme les ambitions d’Alibaba de devenir leader dans les systèmes d’exploitation des voitures connectées chinoises. Alibaba n’a pas précisé s’il comptait toujours lancer sa propre gamme de voitures, pour le moment le géant se concentre sur le côté logiciel.

Tencent et Baidu sont eux aussi bien placés sur le marché automobile. Baidu mise sur le développement d’une IA permettant la conduite autonome, en parallèle d’une plateforme similaire à Android pour stocker les applications dédiées à la voiture. Tencent comme Alibaba, tente de s’associer à des habitués du secteur, sans savoir vraiment si elle est à sa place dans ce domaine.

Send this to a friend