Stratolaunch, l'avion plateforme de lancement spatial, a pris son envol
Technologie

Stratolaunch, l’avion plateforme de lancement spatial, a pris son envol

Le gigantesque avion à l’envergure (distance entre les ailes) supérieure à un terrain de football américain (≈117m) a réussi son premier vol d’essai !

La Stratolaunch Systems Corporation a réussi avec succès le lancement de son avion éponyme à Mojave, ce week-end, en Californie. Lors de ce vol de test, cet aéronef à deux fuselages a atteint les 5182 mètres d’altitude. Il devrait être amené à voler de plus en plus haut dans le ciel, car l’objectif de ce véhicule est de servir de plateforme de lancement pour la fusée aéroportée Pegasus XL de Northrop Grumman.

Malgré sa taille imposante, le Stratolaunch a réalisé un très beau vol d’essai. Au total, l’avion aura passé 2,5 heures dans les airs, à une vitesse maximale de 304 km/h. L’équipe de test a mesuré ses réactions sur diverses manœuvres aériennes, notamment pour tester ses systèmes, ainsi que des simulations d’approche à l’atterrissage, et les résultats semblent satisfaisants. En effet, le PDG de Stratolaunch a déclaré que ce premier vol était « fantastique » et qu’il était « extrêmement fier » de son équipe, de l’équipage du véhicule, et de ses partenaires sur le projet.

Au total, l’aile centrale du Stratolaunch devrait pouvoir supporter une charge d’environ 226 tonnes, soit le poids de plusieurs lanceurs spatiaux. Il les transportera jusqu’à 10 000 m d’altitude s’il accomplit correctement les objectifs pour lesquels il a initialement été conçu. Sa mise en service devrait avoir lieu en 2022.

L’avenir du Stratolaunch incertain

Malgré ses belles performances en vertu de sa taille, l’avenir de Stratolaunch n’est pas assuré. Plusieurs autres systèmes de lancement avec les mêmes performances et surtout le même coût de mise en orbite sont en concurrence avec lui. Le marché du lancement de satellites semble saturé, ce qui a d’ailleurs déjà poussé Stratolaunch System Corporations a abandonné sa gamme de lanceurs spatiaux il y’a quelques mois.

L’industrie spatiale ne cesse d’évoluer pour laisser de plus en plus en de place aux entreprises privées. La NASA a par exemple dépensé plusieurs milliards de dollars dans les engins spatiaux de Boeing et SpaceX.

Send this to a friend