Cybersécurité

La Justice américaine inculpe deux hackers reconnus coupables de 21 chefs d’accusation

Plusieurs centaines de milliers d'ordinateurs détournés et des gains s'élevant à de nombreux millions de dollars.

Le Ministère de la Justice américaine évoquait hier l’éventuelle condamnation de deux résidents roumains. Ces individus sont inculpés pour une série de délits numériques de grande envergure. Radu Miclaus et Bogdan Nicolescu ont été reconnus coupables par le jury fédéral chargé de l’affaire. Ils sont notamment accusés d’avoir mis au point un stratagème visant à récupérer les cartes de crédit, et autres informations sensibles grâce au détournement de plus de 400 000 ordinateurs situés en majorité aux États-Unis.

Depuis 2007, ce duo aurait développé des logiciels malveillants agissant dès l’ouverture d’une pièce jointe par un individu. En créant de fausses enchères sur eBay par exemple, les deux compères ont récupéré de nombreuses informations réutilisables pour infecter toujours plus de cibles. Encore plus fort, d’après l’enquête, il semblerait que le logiciel serait en capacité de désactiver les protections antivirus. Le Ministère de la Justice a précisé que les deux escrocs ont récolté par ce biais plusieurs millions de dollars.

La sentence sera prononcée le 14 août. Radu Miclaus et Bogdan Nicolescu sont reconnus coupables de 21 chefs d’accusation. Bien que cela ne dissuadera sûrement pas d’autres escrocs en ligne, il s’agit néanmoins d’une grande victoire pour les autorités américaines face à la cybercriminalité. Toutefois, les cybercriminels regorgent d’inspiration et n’importe quel site ou application peut servir d’appât. Dernièrement on apprenait que Uber et Airbnb aurait servies pour blanchir de l’argent.

Send this to a friend