Amazon a récemment fait l’acquisition de la startup de robotique Canvas Technology, qui développe des robots de transport de marchandises autonomes. Il semblerait que les deux entreprises aient une vision commune d’un avenir où les personnes travailleraient aux côtés des robots. Une décision qui, dans un futur proche, pourrait aider les employés de la firme de Seattle, qui protestent contre leurs conditions de travail.

Un porte-parole d’Amazon a déclaré que « nous sommes inspirés par la technologie de Canvas Technology, et partageons une vision commune d’un avenir où les humains travailleront côte à côte avec les robots pour améliorer encore la sécurité et l’expérience sur le lieu de travail ». Il ajoute également que « nous sommes impatients de travailler avec la fantastique équipe de Canvas Technology pour continuer à innover pour nos clients ».

Fondée en 2015, Canvas Technology, a jusqu’à présent développé de nombreuses technologies, pour le moins impressionnantes. Notamment celle d’un chariot autonome, qui était capable de repérer les obstacles autour de lui et de les éviter, via son système d’imagerie en 3D. Ce dernier fonctionnait principalement comme une sorte de voiture autonome dans les entrepôts, pour gérer les marchandises.

Bien qu’Amazon prône la sécurité dans les entrepôts par le biais de robots toujours plus sophistiqués, n’oublions pas qu’en 2018 la firme de Seattle avait dû faire face à un accident. En effet, un des robots du géant du ecommerce avait accidentellement ouvert un paquet de répulsif à ours, envoyant 24 employés à l’hôpital. Nous sommes dans une ère où les industries se robotisent de plus en plus pour améliorer les conditions de travail. Les risques liés au travail restent omniprésents, robot ou pas robot, mais dans tous les cas, il serait sûrement plus judicieux de veiller à minimiser ce type de problèmes.

En 2012, Amazon avait racheté la société de robotique Kiva Systems, qui aujourd’hui, est devenu l’épicentre robotique des entrepôts de la firme. Depuis, Amazon a encore amélioré sa sécurité, notamment dû à l’incident cité ci-dessus. Désormais, les employés portent des gilets de sécurité spécialement conçu pour offrir une meilleure sécurité lorsqu’ils pénètrent la section clôturée qui abrite les systèmes Kiva.

La technologie de Canvas quant à elle, elle se base principalement sur un système de vision autonome, afin que les robots interagissent plus directement avec les employés. C’est potentiellement l’une des raisons pour laquelle Amazon a décidé de racheter la startup.

Depuis quelque temps, Amazon s’impose sur le marché en se distinguant de sa concurrence. Pour tenter de contrer le géant du e-commerce, Walmart s’essaie lui aussi à la robotisation, en les intégrant dans ses magasins. Les robots effectueront les tâches banales que font les employés, afin que ces derniers puissent bénéficier de plus de temps libre.