Divertissement

Netflix souhaite acquérir l’un des cinémas les plus prestigieux de Hollywood

Netflix serait en pleine négociation pour acquérir l’Egyptian Theatre sur Hollywood Boulevard, dans le but d’apaiser les tensions avec l’industrie du cinéma

Selon nos confrères américains Deadline Hollywood, Netflix convoiterait l’une des salles de cinéma les plus prisées de Hollywood Boulevard, l’Egyptian Theatre. La plateforme de streaming aurait fait une proposition de plusieurs millions de dollars à la Cinémathèque US, l’organisation à but non lucratif qui détient la salle de cinéma. Netflix envisageait depuis quelque temps déjà d’acheter des salles de cinéma pour diffuser ses films, mais qui aurait cru que ce serait l’une des salles de cinéma les plus connues au monde.

Le but de cette manœuvre serait d’apaiser les tensions qui se sont installées ces derniers temps entre Netflix et certains pontes de l’industrie du cinéma, qui refusent de considérer les films en streaming comme du « vrai » cinéma. Steven Spielberg considère ces oeuvres comme de la télévision, et devraient par conséquent remporter des prix tels que les Emmy Awards, mais certainement pas des Oscars. En réalité, selon la justice américaine, interdire la présence de film Netflix aux Oscars, pourrait être illégal.

Ce cinéma, construit en 1922 par Sid Grauman, a une symbolique pour Netlix. C’est dans l’une de ses salles que le film « Roma », qui a raflé 3 Oscars, avait été projeté. À l’avenir, le cinéma servira bien évidemment pour projeter les nouveaux films de la plateforme. Ce qui pourrait également faciliter leurs candidatures aux Oscars pour les prochaines années.

Un accord a été conclu entre les deux parties, qui considèrent cela comme une sorte de partenariat. Netflix projettera ses films les soirs de semaine, tandis que la Cinémathèque organisera des projections, conférences, et festivals le week-end de manière totalement autonome. De temps à autre, la plateforme de streaming organisera également des projections spéciales dans le cadre de la sortie de films plus sensationnels.

Ted Sarandos, responsable du contenu chez Netflix, est un membre du conseil d’administration de la Cinémathèque américaine. D’après lui, les négociations ne seront pas finalisées tant que les questions relatives aux permis immobiliers et municipaux ne seront pas réglées. Si Netflix parvient à ses fins et arrive à se faire une place au sein de la communauté cinématographique, il ne serait pas improbable que la concurrence suive. À titre d’exemple, Apple qui a tendance à voir les choses en grand, et qui a récemment sorti son service de streaming Apple TV+, pourrait potentiellement suivre Netflix.

Send this to a friend