Technologie

Google Wing : lancement commercial des drones de livraison en Australie

Google continue son ascension en commercialisant ses drones Wing en Australie pour livrer des médicaments et de la nourriture dans la région de Canberra

Après avoir reçu le feu vert de l’Administration Fédérale de l’Aviation (FAA) en 2016, Google n’a cessé de développer son projet de drone de livraison, Wing. La firme de Mountain View lance officiellement son premier service commercial de livraison par drone dans la région de Canberra la capitale australienne.

Constitué de plusieurs dizaines de drones stockés dans un hangar non loin de Canberra, ces derniers transporteront des médicaments et de la nourriture aux habitants des banlieues de Crace, Palmerston, et Franklin. Pour rappel, en 2017 la firme avait déjà effectué des livraisons par drone dans le sud-est de l’Australie dans le cadre d’une phase de test, pour livrer des burritos.

Dans un premier temps, le service sera disponible à Harrison et Gungahlin, le but étant que les produits proviennent de magasins locaux partenaires, où les commandes seront réalisées en un temps-record.

Pour lancer le projet sur le territoire australien, Google a toutefois dû attendre d’avoir l’approbation de l’Organisme de Réglementation de la Sécurité Aérienne (CASA). En effet, des restrictions seront mises en place afin d’encadrer le projet. À titre d’exemple, les drones ne seront pas autorisés à survoler les routes principales, ni trop près des gens, ni la nuit. Bien que Google ait retravaillé ses drones afin qu’ils soient moins bruyants, l’Australie veille à ce que tout se déroule en correctement, sans gêner les habitants.

Aujourd’hui, bon nombre de drones sont développés, à l’image par exemple  de celui imaginé par le MIT, qui est à la fois capable de sillonner sur la surface de l’eau que de s’envoler dans les airs. L’objectif serait de récolter des données sur des zones plus larges pour permettre d’économiser du temps et de l’argent.

Google a désormais une longueur d’avance sur son concurrent Amazon, qui pour le moment en est encore à ses phases de test, la dernière ayant été faite en Belgique en 2018. Reste à savoir si le projet tiendra la route. Si tel est le cas, nous devrions nous attendre à voir débarquer ces drones dans le reste du monde d’ici peu, à conditions que les autorisations soient accordées.

Send this to a friend