Science

Des images satellites montrent les impacts du réchauffement climatique sur l’Europe

L'année 2018 a été la troisième plus chaude de tous les temps, et ce n'est que le début. Ces images satellites en témoignent les conséquences.

Quelle tristesse de devoir constater ces changements sur nos territoires. Ces images satellites nous concernent directement, en effet, elles montrent les changements liés au réchauffement climatique en Europe. Ces images nous montrent l’ampleur des dégâts, quelques mois seulement après que des chercheurs aient affirmé que 47 des 49 sites méditerranéens classés à l’UNESCO risquent de disparaître dans le futur.

Sur ces images, on aperçoit les incendies de forêt en Suède, la fonte des glaciers, et l’aridité des terres cultivables, qui témoignent de la violence de ces changements, en très grande partie liés aux actions de l’Homme. L’année 2018 a été la troisième année la plus chaude de tous les temps. Elle confirme la nette tendance d’un réchauffement de notre planète qui ne fait que débuter. C’est le constat que fait Copernicus Climate Change Service, exploitant du réseau de satellites qui s’est chargé de prendre ces clichés pour l’Union européenne. La société collecte également des données météorologiques, atmosphériques et hydriques. Des dizaines d’images permettent de comprendre l’ampleur du changement climatique en Europe.

L'Europe est balayée par le réchauffement climatique.

Les images ont été rendues publiques dans le but de les présenter à 15 000 scientifiques pour qu’ils puissent en tirer des conclusions et, espérons-le, des solutions pour notre avenir. C’est l’ESA, l’Agence spatiale européenne, qui exploite le réseau Copernicus Climate Change Service. L’agence spatiale veut aider les économies européennes à s’adapter et avoir une influence sur la production électrique et le transport fluvial. Illustration parfaite de ce changement climatique, les précipitations en Europe centrale et septentrionale ont été inférieures de 80% l’année dernière.

L'Europe est balayée par le réchauffement climatique.

Un porte-parole de Copernicus a déclaré ceci : « comme les températures ont augmenté au cours de l’année, automatiquement, la durée de l’ensoleillement a aussi augmenté. Certaines régions d’Europe centrale et septentrionale ont connu jusqu’à 40% de plus d’heures d’ensoleillement que la moyenne. D’ailleurs, l’Allemagne est le pays ayant connu le plus de changement l’année dernière ».

Send this to a friend