Science

Voici à quoi ressemble un trou noir

Longtemps, les trous noirs ont fait l’objet de nombreuses spéculations. S’ils comportent encore de nombreux mystères, nous savons à présent à quoi ressemble un trou noir.

Le 10 avril 2019 sonne pour la scène scientifique presque comme un jour qui deviendrait férié. À 15h00, en direct, le Conseil européen (ERC) de la recherche a dévoilé la première photographie d’un trou noir, capture grâce au projet Event Horizon Telescope (EHT). Auparavant, toutes les images n’étaient que des simulations créées par ordinateur.

Ce fameux trou noir se situe dans la galaxie M87. Elle se trouve à 54 millions d’années-lumières de la Terre. Pour ce qui est de ce que l’ont voit sur la photographie, on ne voit pas le trou noir à proprement parler. On voit son ombre. Elle est créée par le plasma qu’il y autour du trou noir.

Pour vous rendre compte également de la taille de ce trou noir, bien qu’il soit très loin, il mesure plusieurs milliards de kilomètres carrés. Sa masse représente 6,4 milliards de fois celle du soleil. Avec un ordre de grandeur, imaginez un grain de poivre à Washington, observé depuis Bruxelles.

Photo du trou noir capté par event horizon telescope
Capture d’écran effectuée pendant la diffusion en direct.

De plus, si la forme est ronde avec une lumière inégale, c’est parce qu’il y a une rotation. Un trou noir tourne sur lui même. Du fait de sa taille, la partie la plus proche de nous tend à être plus lumineuse que celle qui s’éloigne. Pour les prochaines captures, il sera intéressant de suivre comment il se comporte, mais également de capturer une vidéo afin d’identifier quelques mouvements.

L’UE a financé trois des principaux scientifiques et leurs équipes qui ont participé à la découverte, ainsi que le développement et la modernisation de la grande infrastructure de télescopes essentiels à la réussite du projet. Les données récoltées devraient être rendues public dans les jours qui viennent. De cette manière tous les scientifiques du monde entier pourront y accéder librement.

La science donne une leçon aux politiciens : on a besoin de personnes de 40 pays différents pour prendre une photo qu’un seul homme a imaginé [Einstein, ndlr] Je suis fier de l’Europe qui a rendu ça possible grâce aux choix de la science.

Send this to a friend