S’inspirer pour s’améliorer. C’est ce que fait Google depuis le rachat de l’application Waze en 2013. Le média 9to5Google a remarqué qu’il était désormais possible de signaler les ralentissements sur Google Maps.

Depuis plusieurs mois maintenant, Google Maps se voit doter des fonctionnalités phares de Waze, avec notamment l’affichage des radars et des limites de vitesse (une fonctionnalité longuement attendue). L’application propose également des fonctionnalités plus collaboratives comme par exemple la possibilité de créer des événements ou plus visuelles, avec la navigation en réalité augmentée pour les piétons.

Dans la dernière version de l’application sur Android, les utilisateurs peuvent désormais en plus de signaler un accident, la police ou un radar, signaler des ralentissements.

signalement des ralentissements

© 9to5Google

Aujourd’hui sur Maps, il est facile de savoir si le trafic est fluide ou non grâce aux couleurs utilisées et à la collecte de données. Rouge lorsqu’il y a des bouchons, vert quand c’est fluide et orange quand il y a quelques ralentissements. L’ajout de la fonctionnalité, va permettre à Google de faire preuve de plus d’instantanéité.

La fonctionnalité devrait être déployée cette semaine sur plusieurs marchés. On ne sait pas encore si le déploiement sera uniquement sur Android ou bien aussi sur iOS et si la fonctionnalité sera lancée chez nous.  En France cependant, la législation va faire reculer des applications comme Waze, Google Maps et Coyote qui ne pourront plus signaler certains  emplacements de la police, en fonction des situations.
Pour le moment Google a refusé de commenter cette nouvelle fonctionnalité, il ne reste plus qu’à attendre !