Comme les développeurs web il y a quelques années, les talents en intelligence artificielle ne sont pas encore assez nombreux pour répondre correctement à la demande. C’est en tout cas ce que révèle un rapport publié par Element AI. Pour y remédier, Microsoft, un des leaders dans le domaine, a décidé de s’associer à la plateforme de formations en ligne française : OpenClassrooms. Grâce à ce partenariat, la firme de Redmond compte repérer des étudiants prometteurs et les préparer à un éventuel emploi.

Depuis sa création en 2007, OpenClassrooms anciennement le Site du Zéro a levé plusieurs millions d’euros. Cette plateforme permet à un nombre illimité d’utilisateurs d’accéder à un grand nombre de cours et formation, allant de la programmation à la gestion de projet en passant par la conception de produits.

Dans le cadre de ce partenariat, OpenClassrooms proposera évidemment des programmes en rapport avec Microsoft et sa demande. Si Microsoft met en place cette alliance pour trouver de nouveaux talents, tous les élèves diplômés ne rejoindront pas forcément l’entreprise. Toutefois, un large éventail d’employeurs devraient être intéressés par ces compétences.

« La demande autour de l’IA et du machine learning n’a jamais été aussi forte », a déclaré Pierre Dubuc, le PDG et cofondateur d’OpenClassrooms. Si ce n’est pas la première plateforme MOOC à proposer des cours en lien avec l’IA, l’arrivée de Microsoft en tant que partenaire reste un argument de vente important pour encourager les inscriptions.

OpenClassrooms a déclaré qu’elle s’apprêtait à recruter 1000 candidats pour cette formation aux États-Unis, au Royaume-Uni et en France. Pour le moment, le diplôme est accrédité seulement en Europe, bien que l’accréditation ne devrait pas tarder pour les États-Unis et le Royaume-Uni.