Une vidéo amateur du concept d'entrepôt volant d'Amazon interpelle Twitter
RetailTechnologie

Une vidéo amateur du concept d’entrepôt volant d’Amazon interpelle Twitter

Le concept de « centre de traitement aéroporté » d’Amazon a momentanément pris vie sur la toile.

Ce 31 mars, Zozi009, un utilisateur de Twitter spécialiste de la vidéo, a trompé tout Internet en faisant croire que le brevet déposé par Amazon en 2014 pour un service de livraison par drones via un « centre de traitement aéroporté » avait pris vie. Pour rappel, l’idée avec ce brevet semble être d’avoir des marchandises stockées dans un dirigeable et livrées depuis les airs par des drones autonomes pour économiser l’énergie du décollage. Zozi a modifié d’anciennes images pour pour produire sa vidéo, où l’on voit une armée de drones émergée d’un dirigeable Amazon.

Pour réussir son coup, Zozi009 a utilisé la CGI. Il semblerait qu’il ait créé les rendus 3D du dirigeable en s’inspirant du design du prototype hybride P-791 de Lockheed Martin, puis qu’il ait apposé le logo d’Amazon et rajouté l’imagerie à la vidéo de fond. Dans son tweet, Zozi009 a tout fait pour tromper son monde. Il aurait déclaré ( en japonais ) : « On a parlé d’une livraison par drone, mais elle avait déjà commencé. Je pensais que ce n’était pas pour tout de suite ».

Après avoir buzzé par le biais d’autres utilisateurs, le tweet a été repris avec en fond le célèbre thème de la marche impériale de Star Wars :

Dans un tweet du 1er avril, Zozi a finalement publié les rendus 3D de son dirigeable, ce qui a fait comprendre a certains internautes que sa vidéo était un poisson d’avril. Apparemment, il n’était même pas au courant qu’Amazon avait déposé un brevet.

Bien que cette vidéo soit finalement une farce, elle illustre ce que pourrait être notre monde demain. Il n’est pas dit qu’Amazon donnera un jour vie à son projet, mais nombreuses sont les entreprises qui pensent de plus en plus à l’utilisation des drones pour assurer de multiples tâches à l’avenir. UPS teste leurs compétences dans l’approvisionnement des hôpitaux, Alphabet de Google les met à l’épreuve dans la livraison en Finlande, et des chercheurs travaillent à les faire repérer la violence dans les foules. Rappelons aussi qu’Uber avait déclaré vouloir livrer des repas par drones des 2021. Dès lors, il ne serait pas étonnant que le ciel soit rempli de drones dans les décennies futures.

Send this to a friend