Ford veut lancer une camionnette électrique Transit en Europe pour 2021
TechnologieTransports

Ford veut lancer une camionnette électrique Transit en Europe pour 2021

Ford envisage d’apporter une camionnette commerciale électrique Transit sur le marché européen d’ici 2021, dans le but d’électrifier son portefeuille mondial

Le constructeur automobile américain a annoncé, lors de son événement « Go Further » à Amsterdam, que le Transit EV, ainsi qu’une douzaine d’autres modèles électriques feront partie de son portefeuille européen. Une annonce qui démontre son ambition pour cette année 2019, en plus de sa collaboration avec l’allemand Volkswagen, pour former une alliance mondiale.

Pour le moment, très peu d’informations ont circulé concernant ce fourgon Transit, si ce n’est qu’il n’est prévu qu’en Europe. Cet intérêt n’est pas anodin, compte tenu des ventes effectuées par la marque sur le territoire européen.

L’entreprise a déclaré que cette camionnette commerciale était conçue pour « répondre aux besoins des entreprises en matière de porte-charges pratique et polyvalent avec capacité de conduite zéro émission pour les applications urbaines ». Selon Ford, le Transit entièrement électrique, sera disponible dans plusieurs points de vente d’Europe.

Ford est depuis quelque temps en pleine expansion sur les divers marchés touchant de près ou de loin celui de l’automobile. Notamment celui de la livraison autonome, où une collaboration avec Domino’s Pizza a été faite, pour livrer des pizzas. Le point intéressant étant que, pendant que la voiture livre les pizzas, elle cartographie également la ville et apprend les limitations de vitesse. Concernant les produits dérivés, Ford a mis au point une casquette connectée nommée « Safe Cap », qui pourrait sauver la vie des conducteurs en suivant leurs mouvements de tête.

La marque envisage également de lancer une application intitulée « FordPass Pro », courant 2019. Cette dernière a spécialement été conçue pour aider les petites entreprises et chauffeurs à développer leur activité. Hans Schep, directeur général des véhicules utilitaires chez Ford Europe a affirmé que « les clients commerciaux ont besoin de solutions plus intelligentes et plus intégrées, construites autour d’un environnement professionnel connecté ».

Ford travaille depuis quelque temps sur une version minibus, qui permettra d’économiser de l’énergie, tout en ayant plus d’autonomie sur la batterie. De nouvelles fonctionnalités devraient apparaître comme le contrôle du chauffage et de la climatisation sur les sièges individuels, qui permettra soit dit en passant, de désactiver ceux inoccupés.

Selon Ford, les essais avec le Transit Smart Energy, qui commenceront courant 2019, permettront d’améliorer les prochaines versions. L’entreprise investie beaucoup dans ses gammes de voitures électriques, mais n’oublie pas pour autant d’investir dans les véhicules autonomes, en créant sa propre division. Cette alliance avec Volkswagen réussira-t-elle à porter ses fruits ?

Send this to a friend