Le constructeur Daimler Trucks vient d’annoncer l’acquisition de parts dans la société Torc Robotics, un spécialiste des systèmes de pilotage automatique. Voici une association qui pourrait bien transformer nos routes. Daimler Trucks n’a pas voulu faire les choses à moitié. Le plus grand constructeur de camions au monde a pris une majorité de parts chez la startup Torc Robotics, basée en Virginie. Un accord qui devrait permettre aux deux sociétés de collaborer autour du développement de camions autonomes. Ils ne seront pas les premiers : Volvo a déjà lancé ses premiers camions autonomes en Norvège.

Daimler Trucks est tout simplement le plus grand constructeur mondial de camions. Ce géant décide donc de s’associer à Torc Robotics, une société fondée en 2005, spécialisée dans les logiciels d’autoconduite et les capteurs à usage commercial, industriel et militaire. Plus récemment Torc Robotics plutôt au grand public. Elle a notamment annoncé un partenariat avec Transdev, afin d’imaginer des navettes autonomes.

Un membre du conseil d’administration de Daimler Trucks, Martin Daum, a déclaré ceci : “ce partenariat va permettre la combinaison idéale grâce à l’expertise de Torc Robotics en développement de logiciels agiles et avec notre expérience dans la construction des camions fiables”. Concrètement, Torc Robotics détachera une équipe pour travailler avec les ingénieurs de Daimler Trucks. Toutefois, les conditions financières de l’accord n’ont pas été divulguées.

Le PDG de Torc Robotics, Michael Fleming, a déclaré ceci : “le marché du transport routier est en pleine croissance, notamment grâce au commerce électronique. Nous avons donc de bonnes raisons de nous pencher sur les systèmes autonomes des camions. Aux États-Unis, nous n’aurions pas pu trouver de meilleurs partenaires que Daimler Trucks”.