Avostart est une plateforme de mise en relation avec un avocat. Cette startup legaltech est créée en 2016 par Pierre Aidan, le fondateur de Legalstart. Avostart propose trois services : un annuaire de 55 000 avocats, des réponses gratuites et précises sous 24h par des professionnels du droit, mais aussi un standard téléphonique pour les problématiques plus complexes.

Selon sa demande, l’utilisateur est pris en charge par l’un des six juristes d’Avostart durant 30 à 40 minutes, pour ensuite être orienté vers le professionnel qui correspond le plus à ses besoins. Pour seulement 39 €, Avostart propose un avocat pour une durée de 20 minutes. À l’issue de ce premier échange, les deux parties peuvent continuer hors de la plateforme. De plus, les honoraires de l’avocat sont très clairement affichés sur le site.

Contrairement à d’autres startups similaires, Avostart ne note pas les avocats. La plateforme préfère être attentive à la cordialité de l’échange, la clarté des informations fournies, mais aussi la ponctualité du professionnel. Si l’utilisateur n’est pas satisfait, il peut être remboursé, ou bien redirigé vers un autre avocat.

Concernant l’avocat, il peut adhérer sans engagement. Raphaël Jabol, en charge de la partie opérationnelle du projet, explique : « Nous faisons un point mensuel pour mesurer la satisfaction de l’avocat. Celui-ci est libre de partir et de revenir quand il le souhaite ». Pour 79 € avec engagement d’un an et 129 € sans, les 1500 avocats pour le moment inscrits sur la plateforme sont garantis de réaliser entre deux à trois consultations par mois, selon Avostart.

La startup a été choisie par Facebook dans le cadre du programme Startup Garage. Avostart sera représenté dans l’édition organisé par Station F aux côtés de 9 autres startups. Startup Garage, qui pour la première fois aura des antennes en province, notamment en régions Occitanie, Grand-Ouest, et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Seize startups supplémentaires pourront profiter de ce programme, sans forcément être basées en région parisienne.