Juste après l’arrivée de la version iOS 12.2, Apple vient de rendre disponible la version finale de watchOS 5.2 pour l’Apple Watch.

Jusqu’à présent, la fonction électrocardiogramme était uniquement disponible aux États-Unis. Désormais, Apple active la fonctionnalité à Hong Kong et dans 19 pays européens. La France fait partie des pays concernés, avec la Belgique, la Suisse, l’Espagne, l’Allemagne, ou encore le Royaume-Uni. Jeff Williams, le directeur des opérations d’Apple, a déclaré que la société est « ravie de proposer ces fonctionnalités aux clients d’Europe et de Hong Kong, en leur donnant accès à des informations permettant de renforcer leur santé cardiaque ».

Il y a quelques mois, l’Apple Watch Series 4 avait démontré ses capacités en sauvant la vie d’un Norvégien de 67 ans. Non pas grâce à la fonction ECG, cette fois c’est la « détection de chute » qui a permis à la montre de contacter les secours dans les plus brefs délais. Avec le déploiement de l’option électrocardiogramme, l’Apple Watch pourrait renouveler cet exploit. Avec watchOS 5.2, l’utilisateur peut recevoir une notification lorsque le rythme cardiaque est irrégulier. Néanmoins, contrairement à la « détection de chutes », la fonction ECG n’est pas capable de contacter les secours, elle n’identifie pas les arrêts cardiaques. Par ailleurs, “tous les enregistrements, leurs classifications associées et tous les symptômes constatés sont stockés de manière sécurisée dans l’application Health de l’iPhone, à partir de laquelle les utilisateurs peuvent partager un fichier PDF des résultats avec les médecins”.

De plus, avec cette mise à jour, l’Apple Watch supporte les AirPods 2. Elle propose aussi de nouveaux cadrans Hermès plutôt esthétiques.

Auparavant, l’électrocardiogramme était disponible uniquement pour les Apple Watch dernière génération. Aujourd’hui, Apple propose cette option à tous les appareils, depuis la Series 1.