Aux États-Unis, des drones pour assurer l'approvisionnement des hôpitaux
Technologie

Aux États-Unis, des drones pour assurer l’approvisionnement des hôpitaux

UPS (un des plus grands services postaux américains) va expérimenter l’usage de drones pour alimenter les hôpitaux en matériel médical.

Voilà un projet fort intéressant pour améliorer la logistique des hôpitaux. Le géant de la livraison UPS a décidé de collaborer avec la startup de drones de livraison autonome Matternet pour tester l’approvisionnement des centres médicaux par voie aérienne. L’expérience aura lieu dans l’hôpital WakeMed de Raleigh, en Caroline du Nord. Les fournitures médicales seront livrées via les quadricoptères M2 de Matternet.

Comment s’organisera le processus ?

Tout d’abord, il convient de savoir que le programme sera supervisé par la Federal Aviation Administration (l’organisme public ayant à charge l’aviation civile) et le département des transports de Caroline du Nord.
Les drones seront approvisionnés depuis les dépôts de l’hôpital WakeMed, par un professionnel de la santé, avant d’être dirigés vers le bâtiment principal et le laboratoire. Les quadricoptères pourront transporter jusqu’à deux kg de charge, et seront suffisamment sécurisés en termes sanitaires pour assurer le transport de matières telles des échantillons sanguins.

L’approvisionnement aura lieu uniquement depuis les dépôts de WakeMed car les drones ne peuvent pas parcourir plus de 20 km sous l’effet d’une charge à l’heure actuelle. Lors de leur livraison, ils suivront une trajectoire de vol prédéterminée, et seront chacun surveillé individuellement par un spécialiste du pilotage d’aéronef. L’atterrissage et la réception de leur contenu auront lieu sur des aires d’atterrissage à l’hôpital principal et au laboratoire de WakeMed.

Un programme déterminant pour l’avenir des hôpitaux

Alors que l’hôpital WakeMed envisage d’inscrire la livraison par drones de façon durable dans sa logistique, le programme pourrait même impacter de façon durable le fonctionnement de l’ensemble des hôpitaux. En effet, UPS et Matternet souhaitent utiliser le programme pour voir comment les drones pourraient être utilisés afin d’améliorer les transports de matériaux dans d’autres établissements médicaux des États-Unis.

Leurs deux sociétés s’investissent considérablement dans ce projet, et sont moins d’en être à leur première expérience en ce qui concerne l’utilisation des drones à des fins médicales. Matternet aurait déjà utilisé ses drones pour assurer des livraisons dans des établissements de santé à de multiples reprises en Suisse, et UPS a déjà contribué avec Zipline afin d’assurer la livraison d’échantillons sanguins dans des régions reculées du Rwanda.

Le monde de la médecine va sûrement suivre avec attention cette expérience. Nul doute que bon nombre d’hôpitaux se laisseraient séduire par les drones s’ils se révélaient efficaces. Ces derniers permettraient sûrement d’alléger la charge de travail des employés, qui sont en permanence soumis à un stress de taille.

Quoi qu’il en soit, cette nouvelle expérience réalisée par UPS nous montre encore une fois que les drones semblent être l’avenir de la livraison. Le géant Amazon travaille déjà sur ses propres drones, Uber prévoit de livrer vos repas par le biais de cette technologie dès 2021, et même Google prépare sa propre machine dans ce domaine.

Send this to a friend