Sans prétendre que le Pape François soit un développeur hors pair, il devient tout de même le premier souverain pontife à saisir une ligne de code. Cette scène étonnante a eu lieu jeudi dernier pour le lancement du programme « Programming for Peace ».

Accompagné de trois étudiantes en programmation, le Pape a réussi à saisir cette ligne de code : setScreen(”por la paz”)

Ces 3 étudiantes originaires du Chili, de Chine et des États-Unis se sont servies de App Lab, un éditeur créé par Code.org avec lequel il est très simple de développer des petites applications en JavaScript.

Hadi Partovi, co-fondateur de Code.org, était aussi présent pour animer l’événement organisé par la fondation Scholas Occurrentes, au Vatican. Outre la rédaction de cette ligne de code, le Pape a appelé les étudiants du monde entier à s’intéresser au développement web, et surtout à utiliser leur créativité pour le bien de tous. Lorsque le Pape a lancé l’application, la page d’accueil avait été modifiée, un message affichait « l’informatique permet aux jeunes d’apporter la paix dans leurs communautés. Tout le monde devrait apprendre à utiliser la technologie et à utiliser la puissance de la créativité pour la paix ».

Hadi Partovi a qualifié la collaboration avec le Pape de projet personnel, et non pas d’un projet formellement associé à Code.org. Tout de même, la fondation du Pape Scholas Occurrentes a conclu un partenariat avec Code.org, dans le but d’initier les enfants dès le plus jeune âge à l’informatique, pour la paix mondiale.

« Au XXIe siècle, l’informatique est un sujet fondamental que tous les élèves devraient apprendre, » a déclaré M. Partovi au cours de son intervention. « Les écoles devraient enseigner l’informatique pour préparer les élèves à l’avenir, stimuler la créativité des enfants et apprendre à exploiter la technologie ».