Transports

Oslo va devenir la 1ère ville à proposer aux taxis électriques une recharge sans fil

La capitale de la Norvège va ainsi devenir un exemple pour les villes du monde entier en utilisant la technologie par induction pour permettre aux taxis de se recharger.

Fortum, une société travaillant dans les énergies propres, la capitale de la Norvège, Oslo et la société américaine Momentum Dynamics travaillant dans les chargeurs sans fil pour les véhicules électriques se sont associées pour travailler sur un système de chargement rapide et sans fil. Oslo va ainsi devenir la première ville au monde permettant aux taxis électriques de se recharger sans fil.
L’objectif étant de réduire le temps d’attente des taxis, faciliter la charge et à terme, qu’en 2023, les taxis de la ville soient sans émissions.

L’annonce est cohérente avec le fait qu’en 2018, 1/3 des voitures vendues en Norvège étaient des électriques. Les villes et entreprises se tournant vers les solutions électriques sont nombreuses. On peut par exemple citer le partenariat entre Tesco et Volkswagen afin d’offrir le plus grand réseau de recharge de voitures électriques au Royaume-Uni.

Une inspiration pour le monde entier

Pour mettre en place ce projet, la ville d’Oslo et les deux entreprises vont utiliser la technologie à induction. Une solution économique et qui permet aux taxis de recharger leur véhicule lorsqu’ils attendent. Des plaques de chargement seront ainsi installées au sol et pourront être reliées aux récepteurs du véhicule.
À l’heure actuelle, pour les taxis électriques, l’utilisation des bornes de recharge fonctionnant avec des câbles prend trop de temps. Entre le temps pour trouver un chargeur, le temps de chargement du véhicule…

Fortum précise « nous installerons les chargeurs sans fil sur les stations de taxis, comme celle de la gare centrale d’Oslo. Les taxis pourront se rendre au chargeur et une session de chargement sans fil démarrera automatiquement. Cela permettra aux taxis de se recharger dans un endroit où ils attendent les clients. La différence est qu’ils n’émettront pas de gaz d’échappement, mais ils recevront une énergie renouvelable pour recharger la batterie du taxi. »

Le PDG de Momentum Dynamics ajoute « nous sommes convaincus que ce projet fournira au monde le modèle dont il a besoin pour maintenir les taxis électriques en fonctionnement 24/7. »

Send this to a friend