Intelligence ArtificielleTransports

Toyota sera le premier constructeur automobile à travailler avec Nvidia

Toyota veut prendre une longueur d'avance sur ses concurrents. Pour cela, le constructeur japonais décide d'officialiser son partenariat avec Nvidia.

Grâce son expertise dans l’intelligence artificielle et dans le traitement de l’image, il paraissait évident que Nvidia décide de se lancer sur le marché de l’automobile en développant un nouveau système de conduite semi-autonome. Par ailleurs, Toyota s’apprête à devenir le premier constructeur automobile à utiliser un nouveau service avec Nvidia. En effet, le japonais veut prendre une longueur d’avance avec l’accélération du développement de ses véhicules autonomes et décide pour cela de travailler avec le système de simulation de conduite autonome Nvidia Drive Constellation.

C’est le PDG de Nvidia, Jensen Huang, qui a annoncé la nouvelle. Lundi dernier, lors de son discours à la GPU Technology Conference, il a expliqué que la branche de recherche de Toyota, Toyota Research Institute-Advanced Development, prévoyait de faire appel à Nvidia pour travailler sur son simulateur de conduite semi-autonome Drive Constellation. Nvidia sera présent sur toute la chaîne de production pour ne rien laisser au hasard. Les équipes d’ingénieurs de Toyota et de Nvidia prévoient de collaborer ensemble sur ce nouveau projet.

Danny Shapiro, directeur des projets automobile chez Nvidia a déclaré « la collaboration étroite avec une entreprise est vraiment notre modèle de fonctionnement. C’est de cette façon que nous aimons développer des projets avec nos clients. Cette fois-ci nous comptons espérons fonctionner sur le long terme avec Toyota, pour imaginer la voiture de demain« . Nvidia devrait nouer de nombreux partenariats, avec d’autres constructeurs automobiles, dans les mois à venir.

À terme, Toyota a l’intention de déployer des voitures 100% autonomes. Elles comptent notamment les mettre au service des personnes âgées et des personnes handicapées dans le cadre d’un programme précis. Le constructeur automobile travaille aussi sur « Guardian », un système pour les véhicules de série qui sera plutôt une sécurité et n’interviendra qu’en cas de besoin. Dans l’idée : le conducteur est totalement maître de son véhicule, mais comme son nom l’indique, Guardian joue son rôle de gardien et surveille, détecte et anticipe les problèmes.

Send this to a friend