Alors que récemment, Slack prenait des mesures contre les groupes haineux, la société vient d’annoncer un outil qui devrait plaire aux entreprises travaillant dans les industries réglementées. Slack lance un nouvel outil baptisé Enterprise Key Management (EKM) qui devrait permettre aux utilisateurs de la plateforme d’améliorer la sécurité des messages et des fichiers partagés. Les clients désireux d’améliorer le cryptage de leurs données pourront désormais contrôler leurs clés de chiffrement dans la version professionnelle de l’application.

Geoff Belknap, CSO (directeur de la sécurité) chez Slack, est persuadé que certains de ses clients vont se réjouir de cette nouvelle fonctionnalité. Il précise que “les marchés tels que les services financiers, les soins de santé et les entités gouvernementales n’ont généralement pas suffisamment d’outils de collaboration qu’ils peuvent utiliser en toute sécurité. Nous voulions donc concevoir une expérience qui réponde à leurs besoins en matière de sécurité”.

Désormais plus d’excuses, n’importe qui peut utiliser Slack en toute sécurité. Actuellement, c’est Slack, en interne, qui crypte les données en transit sur sa plateforme. Ce nouvel outil va permettre aux utilisateurs de rependre la main sur leurs données et de les gérer à leur guise. Le CSO de Slack ajoute que “EKM est une sécurité de plus pour les entreprises en pleine croissance et ayant besoin de sécuriser leurs données. C’était une fonctionnalité que beaucoup de clients réclamaient. Nous avons souhaité leur apporter un contrôle total sur leurs clés de cryptage”.

Un nouvel outil qui devrait s’avérer pertinent lorsque des personnes extérieures à l’organisation sont invitées à rejoindre une conversation sur Slack. L’entreprise peut à tout moment décider d’ouvrir l’accès à tel ou tel fichier à cette personne extérieure. Ce nouvel outil est évidement payant. Slack ne compte pas stopper son incroyable croissance.