Twitter lance une nouvelle fonctionnalité pour "s'abonner à une conversation"
Réseaux Sociaux

Twitter lance une nouvelle fonctionnalité pour « s’abonner à une conversation »

Pour ne plus rien manquer de l'actualité sur Twitter, la plateforme vous permet désormais de vous abonner à une conversation. Attention aux centaines de notifications qui pourraient vite vous énerver.

C’est officiel, vous pourrez désormais vous abonner à une conversation pour suivre exactement tout ce qu’il se dit à partir d’un tweet. Alors qu’il y a quelques semaines, le réseau social expliquait travailler sur une nouvelle fonctionnalité « édition » qui pourrait permettre aux utilisateurs de modifier leur tweet, Twitter annonce aujourd’hui qu’il est désormais possible de suivre une conversation en cliquant sur le bouton « S’abonner à une conversation ».


C’est Jane Manchun Wong, jeune ingénieure, qui a déclaré avoir découvert cette nouvelle fonctionnalité. La société n’a pas souhaité donner beaucoup de détails à propos de cette nouveauté. Twitter a simplement déclaré « cela fait partie de notre travail pour rendre Twitter plus conversationnel« . À ce propos, le réseau social tente de structurer davantage les conversations sur Twitter dans l’objectif d’améliorer l’expérience utilisateur. L’entreprise tente de rendre sa plateforme plus simple et plus accessible au grand public.

L’intérêt de cette nouvelle fonctionnalité est assez clair : vous pouvez désormais suivre une conversation qui vous intéresse sans pour autant devoir y participer. D’un simple clic sur le bouton « S’abonner à la conversation », un utilisateur peut choisir de recevoir des notifications lorsque de nouveaux tweets sont ajoutés à cette conversation. C’est pratique mais attention de ne pas s’éparpiller, vous risquez d’avoir des centaines de notifications si vous commencez à suivre trop de conversations.

Twitter tente toujours un peu plus de rendre son outil accessible et plus simple à utiliser. Récemment, le réseau social disait travailler sur un outil d’édition, comme expliqué plus haut. Le CEO de Twitter est persuadé que sa plateforme devrait laisser les gens « clarifier » des déclarations antérieures.
À ce propos, il déclarait ceci : « la raison pour laquelle nous n’avons pas créé d’éditeur dès le début, c’est que nous avons été construits selon une philosophie proche de celle du SMS. Une fois qu’on a envoyé un texto, on ne peut plus le récupérer. Un tweet, c’est la même chose. Nous pourrions introduire un délai de 5 à 30 secondes pour l’envoi. Et pendant ce laps de temps, les corrections pourraient être faites ».

Send this to a friend