Alors qu’il y a quelques mois, Instagram exposait les mots de passe de certains de ses utilisateurs, une nouvelle affaire pourrait vous donner envie de modifier régulièrement vos mots de passe. La police fédérale australienne vient d’arrêter un homme pour des faits peu communs. Ce jeune australien de 21 ans, vivait à Sydney. Il avait créé un site web appelé WickedGen.com dans le but de subtiliser des identifiants et mots de passe pour des comptes Netflix, Spotify, Hulu et d’autres services en ligne. Avant de se faire arrêter, il aurait gagné près de 177 000 €. Sur son site web, près plus d’un million de données illicites ont été trouvées.

Comment a-t-il pu récupérer autant de données personnelles ? D’après les autorités locales, le jeune homme aurait obtenu les comptes volés par le biais d’une méthode appelée subtilement le “bourrage de justificatifs d’identité”. Le processus fonctionne parce que les gens réutilisent souvent les mêmes identifiants et mots de passe sur différents sites en ligne. L’australien a pu récolter les données et les revendre de manière frauduleuse à d’autres utilisateurs pour accéder à Netflix ou à Spotify par exemple. Les victimes dont les noms figurent sur ce site sont de toutes les nationalités. Espérons que cette affaire vous incite à imaginer de nouveaux mots de passe. Personne n’est à l’abri.

La police a découvert sur place beaucoup de matériel informatique ainsi que plusieurs cryptomonnaies. Il y a quelques semaines, Google Chrome lançait “Password Checkup” pour protéger vos mots de passe. C’est peut-être l’occasion de protéger vos données personnelles. Sous la forme d’une extension téléchargeable dans le Chrome Web Store, ce nouvel outil identifie et analyse sur n’importe quel site web, le niveau de sécurité de vos identifiants et mots de passe, afin de vous prévenir lorsqu’un mot de passe devrait être changé car trop sensible.