Les meilleurs développeurs ont des perspectives quasi illimitées en matière d’emploi. En 2019, savoir coder peut rapidement devenir une compétence essentielle pour s’orienter ou se réorienter.

Chaque année, des millions de personnes débutent une formation (en ligne ou non) afin d’apprendre le Python, Java et d’autres langages de programmation. Pour en savoir plus, voici un article intéressant sur les meilleurs langages de programmation à étudier.

La motivation principale à se former pour ces métiers reste majoritairement la rémunération*. Un développeur, quel que soit son langage de prédilection, peut dès son début de carrière toucher un salaire extrêmement intéressant.

Le développeur junior, récemment diplômé, perçoit un salaire moyen de 32 000 € brut par an. En ce qui concerne, un développeur avec de l’expérience, les salaires peuvent s’envoler, certains peuvent percevoir ainsi plus de 100 000 € brut par an*.

De nombreux débouchés

Apprendre un langage de programmation, même réputé “plus facile” comme le JavaScript, demande du temps et un investissement personnel important. C’est pourquoi il est important de savoir en amont si la formation que l’on suit correspond aux aspirations en matière de choix de carrière.

Un développeur fraîchement diplômé a, dans la plupart des cas, effectué de nombreux stages et/ou de l’alternance. Il sait donc qu’il peut évoluer au sein d’une agence web, en travaillant pour divers clients, entourés d’une équipe complémentaire et qualifiée. Il peut aussi intégrer une entreprise.

Dans ce cas, il sera entièrement focalisé sur le ou les projets en interne. Le développeur peut rejoindre un grand groupe, mais aussi une PME. Si ces deux débouchés ne conviennent pas au jeune diplômé, il peut aussi lancer sa propre entreprise ou commencer à évoluer en tant que freelance.

Pour débuter, c’est sûrement le débouché le plus compliqué, néanmoins beaucoup de développeurs choisissent ce parcours après plusieurs expériences. Principalement pour la flexibilité dans les horaires et la possibilité de choisir et varier son lieu de travail.

Quels sont les critères pour parvenir à ces types de débouchés ?

Avant d’en arriver là, il est nécessaire de se donner les moyens d’être un “très bon développeur”. C’est à dire, maîtriser plusieurs langages et surtout être en capacité de s’adapter selon la situation et le projet.

Des langages, il en existe des centaines, voire des milliers. Plus vous en connaissez, plus votre profil est susceptible de convaincre un employeur, logique. Certains sont réputés plus simples à apprendre, à l’exemple du Python.

Ce langage est un des plus populaires et un des plus plébiscités par les entreprises. Instagram, YouTube ou encore Spotify sont ainsi en demande de ce type de connaissances.

Viennent ensuite le JavaScript, le Ruby et le PHP qui restent assez compréhensibles. JavaScript est principalement utilisé en front-end, pour tout ce qui est animations et autres éléments attractifs d’un site web. Ce langage à l’avantage de pouvoir effectuer bien d’autres tâches. Sa librairie la plus réputée, JQuery, est présente sur 68,5 % des formulaires web. Le Ruby est extrêmement apprécié dans le milieu startup, Hulu, Groupon et évidemment Airbnb sont bâtis sur un environnement Ruby.

Le PHP quant à lui est utilisé majoritairement dans le développement web et la création de bases de données. Le célèbre CMS, WordPress, est en PHP et tous ses plug-ins nécessitent PHP. Sans oublier le géant Facebook monté de toute pièce par des lignes de code PHP.

Java, C, C#, Objective-C ou encore C++ demandent un apprentissage bien plus approfondi. Java, par exemple, est le langage utilisé pour l’environnement Android, c’est un langage bien spécifique utilisé pour la conception de jeux vidéo, de logiciels, mais aussi d’applications diverses. Minecraft et Gmail sont codés en Java. Objective-C a quant à lui servi à bâtir l’environnement iOS et Mac OS. Objective-C devrait devrait probablement être remplacé par le Swift à terme.

Si le métier de développeur reste extrêmement demandé sur le marché actuel, il est important de connaître le domaine qui correspond à ces aspirations afin de savoir quels langages collent aux débouchés attendus.

* Source Urban Linker