Technologie

Une affiliation entre l’USB 4 et Thunderbolt 3 sera bientôt disponible

En se basant sur la norme Thunderbolt 3, l’USB 4 sera désormais plus performant

Intel a annoncé que Thunderbolt 3 s’ouvrira à bien plus d’utilisateurs dans les prochaines années. La firme a indiqué avoir fourni les spécifications de son protocole à l’USB Promoter Group (dont l’entreprise est membre) afin qu’elles s’en servent de base à la prochaine norme USB 4. Cette opportunité permettra aux fabricants de créer des périphériques compatibles sans payer de royalties. Bien que, des lacunes aient été repérées au niveau des systèmes d’exploitation du contrôle d’accès des périphériques Thunderbolt.

Grâce à cette affiliation, l’USB 4 disposera d’autant de caractéristiques que celles de Thunderbolt 3, soit la connectique la plus complète à ce jour. Cette dernière offre des débits de 40 Gbits/s, contre 20 Gbits/s pour l’USB 3.2. Elle permet également de connecter deux écrans 4K sur une même machine et même d’y connecter une carte graphique externe. Le débit de l’USB 3.2, bien qu’il soit moins important que celui de Thunderbolt, permet déjà aux ordinateurs et autres appareils conçus en 2019 d’avoir un très haut débit. On vous laisse imaginer ce que cela pourrait donner combiné avec son protagoniste. Dans un communiqué, Intel explique que « la convergence entre les protocoles Thunderbolt et USB-C va accroître la compatibilité des produits utilisant le connecteur USB-C et simplifiera la façon dont les gens connectent leurs appareils ».

L’USB 4 ne sera pourtant disponible que sous la forme de câbles et de ports USB-C. Nouveau format qui est de plus en plus utilisé, notamment sur les nouveaux Samsung. Il sera donc impossible de l’exploiter avec un périphérique ou câble USB-A. D’après The Verge, qui a interrogé Intel, les deux normes vont coexister ensemble. La firme continuera tout de même de son côté de développer son processus de certification de produits Thunderbolt 3. Car ce dernier inclut des designs de référence et d’assistance technique pour les fabricants de périphériques.

Apple avait d’ailleurs félicité l’entreprise en déclarant « nous applaudissons les efforts d’Intel pour intégrer Thunderbolt dans ses CPU et pour l’ouvrir au reste de l’industrie ». Groupe duquel la firme de Cupertino est également membre, et qui par conséquent, pourrait aussi lui permettre d’en profiter pour ses appareils, et notamment sur l’iPad Pro ou le MacBook Pro. Les problèmes sur les USB-C sont fréquents, car ces derniers fournissent une alimentation ultra-rapide, ce qui les rend en capacité de transmettre des données plus rapidement. Cependant, n’ayez crainte, des développeurs du forum USB-IF proposent une solution pour protéger vos appareils.

Send this to a friend