Amoureux de Tesla, tenez-vous prêts. La Tesla Model Y sera dévoilée à Los Angeles dans le studio de design de la marque le 14 mars prochain.

C’est dans un tweet qu’Elon Musk a fait cette annonce, dimanche dernier. Une annonce qui intervient quelques jours après que la marque ait fait connaître sa volonté de fermer l’ensemble de ses points de vente physique. La Tesla Model Y serait donc le cinquième véhicule qui sortirait des ateliers de la marque californienne depuis la création de la société en 2003. La production en série de cette petite dernière pourrait démarrer d’ici la fin de l’année 2020.

La Tesla Model Y pourrait même être fabriquée dans la “gigafactory” de la marque, au Nevada. Cette voiture ne devrait pas être trop éloignée de la Tesla Model 3. Effectivement, Musk précise que la Tesla Model Y pourrait partager 75% de ses composants avec le véhicule à bas coût de la firme. Un porte-parole de l’entreprise précise que “pendant que la Tesla Model 3 est en train de devenir un produit mondial, la rentabilité de notre entreprise devrait devenir durablement positive. Notre nouvelle usine gigantesque de Shanghai devrait commencer à produire des voitures et nous commencerons à fabriquer des outils pour la production de la Tesla Model Y.”

Comme précisé plus haut, Tesla a annoncé qu’il ne serait plus possible d’acheter son véhicule dans un magasin mais uniquement sur internet. Une décision qui a des conséquences pour les salariés du groupe, vous vous en doutez. Et ce, quelques jours seulement après que les premières Model 3 débarquaient en Europe. Des fermetures de magasins et des mises à pied sont à prévoir dans les mois qui arrivent. La commercialisation de la Tesla Model Y pourrait signifier la suppression progressive des anciens véhicules de la marque. La société a également deux autres prototypes sous le coude. Les anciens modèles pourraient définitivement disparaître dans les années qui arrivent.