Le thermique n’est pas toujours plus rapide que l’électrique : en juin dernier, Jaguar battait un record vieux de 10 ans avec le V20E. C’est un fait, la Formule E va se développer dans les années qui arrivent et Mercedes pourrait bien accélérer le développement de la discipline. Le constructeur automobile allemand, a déclaré qu’il participera dès 2020 à cette discipline. Pour cela, la marque vient de dévoiler son premier modèle de course 100% électrique. À la veille du salon de l’automobile de Genève, Mercedes-Benz tape un grand coup en présentant l’EQ Silver Arrow 01. C’est le véhicule que la marque utilisera pour concourir en Formule E dès la saison prochaine.

La discipline de Formule E a déjà quelques années au compteur : il existe depuis 2014 une alternative entièrement électrique à la Formule 1 et aux autres sports motorisés à essence. Au départ il s’agissait d’une simple idée, puis au fil des années, la discipline est devenue un réel sport à part entière. En 2019, la cinquième saison de Formule E se tiendra. Parmi les constructeurs automobiles déjà séduits par le concept, on retrouve les grands noms habituels : Audi, Nissan, BMW et Jaguar. Comme Mercedes, Porsche prévoit de rejoindre la course dès l’année prochaine.

La première mercedes 100 % électrique pourra concourir en Formule E.

La EQ Silver Arrow 01 a nécessité le travail de plusieurs fabricants. Les Français de Spark et les italiens de Dallara ont eu la tâche d’imaginer et de construire le châssis du véhicule. McLaren a intégré le pack de batteries de 52kWh en utilisant des cellules Sony. C’est un vrai bolide qui devrait rejoindre la Formule E : le véhicule imaginé par Mercedes est capable de passer de 0 à 100 km/h en 2,7 secondes.

Toto Wolff, directeur de Mercedes-Benz Motorsport a déclaré dans un communiqué de presse que “la Formule E va devenir un tout nouveau terrain de jeu pour nous. Nous sommes impatients de relever le défi de démontrer les performances de notre bolide électrique. Nous souhaitons donner une réelle impulsion à cette discipline avec l’arrivée de notre véhicule électrique”.