Fret aérien : Les batteries au lithium partiellement interdites aux USA
TechnologieTransports

Fret aérien : Les batteries au lithium partiellement interdites aux USA

Les institutions américaines gérant l’aviation ont profondément changé les règles en termes de transports de batterie au lithium dans les avions circulants aux USA.

Le ministère américain des Transports et l’administration fédérale de l’aviation interdisent désormais aux particuliers de transporter des piles ou des batteries au lithium-ion en soute. Les entreprises pourront encore en transporter à condition qu’elles soient chargées à 30% de leur capacité maximale, et dans les avions-cargo uniquement. Une mesure qui vise à limiter les risques d’incendies et d’explosions, relate TheVerge.

Votre smartphone reste la bienvenue à bord

Sur les avions de transport, les batteries au lithium seront toujours autorisées dans les bagages cabines. Vous pourrez donc continuer à profiter de vos smartphones durant le trajet, et apporter des batteries de rechange avec vous. Cependant, vous ne pourrez plus profiter systématiquement de produits chargés à 100% lors de vos achats. Les produits étant arrivés des États-Unis par transport aérien n’auront logiquement que 30% de leur batterie en arrivant dans nos commerces.

La conséquence d’une étude sur les risques d’incendie

En 2017, l’administration fédérale de l’aviation avait informé la communauté aéronautique mondiale des risques d’incendie que provoque le transport des batteries au lithium. L’institution américaine avait réalisé une dizaine d’essais de transport d’un ordinateur 100% chargé dans une valise avec divers produits. Ils ont réalisé que dans plusieurs cas, par exemple la présence d’une bombe aérosol, des explosions se déclaraient. C’est pourquoi les institutions américaines ont changé les règles en termes de transport aérien de batterie au lithium ou de produits les contenant.

Ce n’est pas la première fois que les États-Unis se montrent prudents vis-à-vis des risques d’explosions liés aux appareils à batterie. Par le passé, le transport aérien des Galaxy S7 avait été interdit (une initiative que Air France avait partagée). Quoi qu’il en soit, les difficultés auxquelles font face les vendeurs de produits incluants des batteries au lithium vont peut-être faire des heureux. Cela pourrait créer une clientèle nouvelle pour les drones de livraison volants, qui sont désormais très rapides.

Send this to a friend