Comment Apple souhaite attirer plus d'utilisateurs payants sur l'App Store ?
Application

Comment Apple souhaite attirer plus d’utilisateurs payants sur l’App Store ?

Toujours dans l'optique de rendre l'App Store agréable aussi bien pour les développeurs que pour les utilisateurs, Apple mise beaucoup sur cette mise à jour.

Dans l’optique de pousser ses utilisateurs à payer pour ses applications, Apple met en place une nouvelle fonctionnalité. Les développeurs pourront offrir des abonnements à prix réduit non seulement aux nouveaux utilisateurs, mais aussi aux individus déjà abonnés. Jusqu’à présent, ce type de réduction ne s’adressait qu’aux nouveaux utilisateurs.

Comme de plus en plus se tournent vers des modèles d’abonnement plutôt que l’achat définitif, les utilisateurs déjà abonnés ne pouvaient pas profiter de promotion lors de leur réabonnement. Ce changement devrait être particulièrement bien accueilli par les développeurs autant que par les utilisateurs.

Ces promotions satisferont tout le monde.

Sur App Store Connect, on peut lire que trois modèles de remises seront proposés aux applications :

Gratuit
Les clients accèdent gratuitement à votre abonnement pour une durée déterminée – par exemple, un essai de 30 jours pour un abonnement avec un prix de renouvellement standard de 4,99 $ par mois.

Payez au fur et à mesure
Les clients paient un prix promotionnel pour chaque période de facturation pour une durée choisie – par exemple, 1,99 $ par mois pendant trois mois pour un abonnement avec un prix de renouvellement standard de 9,99 $ par mois.

Payez d’avance
Les clients paient un prix promotionnel unique pour une durée déterminée – par exemple, 9,99 $ pour les six premiers mois d’un abonnement avec un prix de renouvellement standard de 39,99 $ par année.

Apple utilise déjà ce type d’avantages avec ses abonnés Apple Music. La plateforme musicale qui par ailleurs continue de se développer en faisant son apparition dans les services de musique disponibles sur Google Home.

Il semblerait que ce système puisse combler, aussi bien la firme de Cupertino, que ses développeurs d’applications. Apple prend 30% des revenus d’une application au cours de sa première année, mais si l’application réussit à fidéliser ses utilisateurs et à les garder pendant plus d’un an, Apple ne prend que 15% des revenus. Ces promotions devraient donc s’avérer une aubaine pour les développeurs, même s’ils doivent offrir quelques rabais à court terme.

Send this to a friend