Science

CRISPR pourrait avoir un impact sur nos fonctions cognitives

Alors qu'en Chine, l'amélioration des embryons humains a commencé, un groupe de chercheurs américains s'alarme sur l'impact que pourrait avoir CRISPR sur nos fonctions cognitives.

Savez-vous ce qu’est CRISPR ? Ses lettres valent pour Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats. En français ça donne Courtes Répétitions Palindromiques Groupées et Régulièrement Espacées. Derrière son abréviation, CRISPR a la possibilité de changer la face du monde. Elle peut avoir un impact mondial sur notre santé, jouer ainsi un rôle clé sur les systèmes de santé, mais aussi sur l’agriculture. Récemment, des travaux de recherche sur CRISPR pourraient appuyer la théorie selon laquelle le gêne inhiberait la fonction cognitive humaine.

En Chine, l’amélioration d’embryons humains a commencé, un chercheur chinois du nom de He Jiankui a pratiqué une fécondation in vitro à partir de l’éditeur de gène CRISPR pour créer des bébés résistants à certaines maladies. Une expérience controversée, effectivement le problème c’est que la Chine a peut-être d’ores et déjà créé des êtres humains génétiquement modifiés alors qu’aucune décision n’a été prise sur le sujet. De son côté, le neurobiologiste Alcino J. Silva, de l’Université de Californie à Los Angeles, a déclaré que : « les mutations auront probablement un impact sur la fonction cognitive. Aujourd’hui, il est impossible d’en prévoir les effets exacts, en revanche, la technique de modification génétique CRISPR-Cas9 a déjà été associée à des dommages involontaires de l’ADN ».

Des chercheurs estiment que la désactivation du gêne CCR5 aurait permis d’immuniser deux petites filles contre le VIH. D’après un rapport publié dans la revue Cell cette semaine, des chercheurs ont suggéré que les personnes qui n’ont pas le gène CCR5 peuvent se rétablir plus rapidement après un AVC ou d’un traumatisme crânien.

Dans tous les cas, il est certain qu’il faudra probablement beaucoup de temps avant que nous puissions vraiment comprendre les conséquences accidentelles que l’édition génétique peut avoir sur les êtres humains.

Send this to a friend