Amazon Air, le service de livraison fret de l’entreprise de Jeff Bezos, concurrent de FedEx ou encore UPS a connu un terrible accident. En effet, comme le rapporte GeekWire, un Boieng 767 cargo opérant pour Amazon, via la compagnie aérienne Atlas, s’est écrasé dans la baie de Trinity à proximité du Texas. Les trois personnes à bord sont décédées.

Pour la parenthèse, le service Amazon Prime Air n’est pas concerné. Ce dernier désigne le service de livraison par drone de la société.
Amazon Air auparavant était connu sous le nom de Prime Air. Le service a été renommé en décembre 2017.

Une enquête est en cours pour déterminer la cause de l’accident

L’avion devait se rendre à Houston. Le contact radar et radio a été perdu durant le vol, vers 12h45 heure locale. L’avion s’est écrasé à environ 50 kilomètres de l’aéroport de Houston. Le FBI a commenté l’accident, « des restes humains ont été retrouvés sur les lieux. »

Les deux entreprises, Amazon et Atlas ont confirmé l’accident.
Dave Clark, le vice-président des opérations mondiales chez Amazon a commenté « nos pensées et nos prières accompagnent l’équipage, leur famille et leurs amis ainsi que toute l’équipe d’Atlas Air au court de cette terrible tragédie. Nous apprécions les premiers intervenants qui ont travaillé d’urgence pour apporter un soutien. »

Atlas a « confirmé que le vol n° 3591, un Atlas Air 767 opérant entre Miami et Houston a été impliqué dans un accident cet après-midi. Nous comprenons que l’aéronef a atterri près de la ville d’Anahuac, au Texas, dans la baie de la Trinité. Nous pouvons confirmer qu’il y avait trois personnes à bord de l’avion. Ces personnes et les membres de leur famille sont notre priorité absolue en ce moment. Atlas Air coopère pleinement avec la FAA et le NTSB. Nous mettrons à jour les informations supplémentaires disponibles. »

Certains pilotes expliquent que les pilotes travaillant pour Amazon sont très fatigués et disposent d’avantages inférieurs aux normes de l’industrie…En attendant la fin de l’enquête qui nous donnera les raisons de l’accident, il est intéressant de se demander si cet accident, va remettre en cause la stratégie du géant de l’e-commerce dans la livraison de fret ? Il s’agit du premier accident aérien mortel d’Amazon. La société exploite 40 appareils, 20 par Atlas et 20 par Air Transport Services Group.