Technologie

Pour les 30 ans du web : surfez comme en 1990

Le CERN, à l'occasion des 30 ans du web, met en ligne un service qui vous permet de remonter dans le passé et naviguer comme on le faisait au moment où Tim Berners-Lee et Rober Cailliau, leur inventeur.

Cela fait à peine 30 ans ! Oui, à peine 30 ans que le web existe. Pourtant si l’on vous demande qui l’a inventé vous répondrez sans doute l’armée américaine. Erreur : ce sont les européens qui ont inventé le web. Et précisément deux chercheurs qui travaillaient au CERN à Genève. Deux chercheurs Tim Berners-Lee et Robert Cailliau sont à l’origine de ce qui a fait le succès mondial de l’HTML.

La façon dont le CERN célèbre l’anniversaire est assez judicieuse. Elle nous offre l’occasion de le rappeler. Elle vous permet de retourner dans le passé. Et nous donne l’occasion de rendre à César ce qui appartient à César.

Histoire d’internet

En réalité, il y a une différence entre « internet » et le « web ». Internet, c’est l’invention d’un protocole de communication des ordinateurs entre eux. Comme l’explique J.C.R LIcklider, à la tête de l’information du Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA), organisme militaire américain donc, pour faire communiquer deux terminaux « il fallait que je me lève de l’un et que j’aille m’enregistrer sur l’autre afin d’entrer en contact avec le premier. »

Le sujet est alors étudié dans les années 60 et le coeur de la solution est l’élaboration de la communication de paquets. Voilà ce qui a été inventé par les Américains.

Histoire du web

Le web en revanche n’est qu’une des applications d’internet. Le web n’inclut pas, par exemple, le courrier électronique, la messagerie instantanée et le partage de fichiers. Eux relèvent de la communication entre ordinateurs et donc des protocoles de transmission ci-dessus.

Le web est en revanche ce qui a permis la popularité d’internet et le fait que tout le monde s’en serve. L’invention du web correspond à celle du premier serveur web et du premier client web. Pour cela, il fallait un « langage commun » entre serveur et client. Ce fut le HTML. Et c’est lui qui a tout changé.

Célébration

Pour rappeler que le web a été créé dans ses locaux, à Genève, le Centre européen de recherche nucléaire, le plus grand centre de physique des particules au monde, avait bien installé une plaque commémorative, mais bon, trente ans quand même !

Il était judicieux de célébrer la chose. On saluera donc le CERN de fêter ces 30 ans du web avec cette superbe idée : nous faire revivre le début du HTML et des premiers serveurs web. L’étape juste avant le navigateur.

Il suffit de se rendre sur la page web du projet, et de lancer l’outil pour accéder à l’édition d’un texte, l’enregistrement d’un document ou la création d’un lien.

Pour naviguer il faut sélectionner « document » dans le menu gauche, puis cliquer sur « open from full document reference ». Dans « reference », il faut alors indiquer l’url et cliquer sur « open ».

L’opération fait déjà du buzz sur Twitter, en raison des soucis de navigation. Mais c’est bien normal, on aurait tort de se plaindre. Il est logique que cela fasse partie de la célébration. Avant l’ADSL et la fibre, quand le web commençait à rencontrer le succès, en raison de l’afflux de connexions, il avait été surnommé : world wide wait.

Send this to a friend