Technologie

Encore une fois, Google Earth dévoile un lieu classé secret-défense

Décidément, les relations entre Taïwan et Google ne sont pas près de s'améliorer !

Avec la dernière mise à jour de Google Earth, vous pouvez explorer tranquillement les bases militaires les plus secrètes de Taïwan. Selon un rapport du South China Morning Post, certains des emplacements, modélisés en 3D sur la map, comprennent une installation qui abrite des missiles Patriot et le bureau de la sécurité nationale du pays.

Google Earth

Initialement, cette mise à jour devait présenter les lieux publics à Taipei, New Taipei, Taoyuan ou encore Taichung. Un groupe de travail de Taïwan s’est associé avec Google pour présenter ces nouvelles cartes. Actuellement, les bases militaires sont toujours visibles. Devant cette faute, l’armée taïwanaise devra aussi répondre de ses actes pour justifier le fait que ces endroits ne soient pas du tout camouflés.

Si cette découverte est qualifiée d’erreur majeure, les fonctionnaires taïwanais laissent entendre que la plupart des secrets se trouvent à l’intérieur des structures et donc non visibles via Google Earth. C’est en tout cas ce qu’affirme le ministre de la Défense, Yen Te-fa, au South China Morning Post.

Une histoire qui se répète.

Taïwan et Google ont toujours eu une histoire quelque peu mouvementée. Notamment lorsqu’il s’agit de ce type de données cartographiques. En 2016, Taïwan a demandé à Google de flouter une base militaire sur l’île de Taiping. Même problème avec Apple Maps, qui a malencontreusement exposé une autre installation militaire à Hsinchu.

Il semblerait bien le Pentagone se souci aussi de ces dérapages. De ce fait, les États-Unis ont restreint les trackers de fitness et autres géolocalisateurs dans les zones à haut risque.

Send this to a friend