Les employés ont annoncé le 12 février qu’ils s’organisaient sous le nom de BuzzFeed News Union dans le cadre de la NewsGuild of New York.
«Notre personnel s’organise depuis plusieurs mois et nous formons des griefs légitimes concernant des disparités salariales injustifiées, une mauvaise gestion et des licenciements, des avantages limités, des coûts d’assurance maladie sans précédent, etc.», indique un communiqué publié sur leur site dédié. Il ajoute que les employés se rencontrent depuis des années et ont intensifié leurs efforts l’automne dernier lorsque BuzzFeed a licencié le personnel vidéo et son équipe podcasts. Les nécessités de syndicalisation sont devenues plus urgentes il y a deux semaines, lorsque BuzzFeed a réduit de 15% ses effectifs, soit environ 250 emplois .

Les revendications du mouvement

Les employés de BuzzFeed News souhaitant la syndicalisation ont rejoint la NewsGuild de New York, qui représente d’autres organes de presse, notamment le New York Times, Reuters, le Daily Beast et le Los Angeles Times.

Leurs objectifs : se soutenir mutuellement et conclure une convention collective qui permettrait de mieux protéger les salariés du secteur de la presse aux États-Unis.

Le personnel de BuzzFeed News réclame notamment un contrat garantissant que les congés payés soient effectivement payés.
Il demande également un accord qui exige une procédure régulière de licenciement, une salle de rédaction diversifiée, une indemnité de licenciement raisonnable, un droit concurrentiel, ainsi que des droits sur leurs œuvres créatives et une assurance maladie abordable.

Enfin, les employés syndiqués souhaitent que leur Direction s’attaque aux disparités salariales, en particulier celles touchant injustement les journalistes freelances, qui ne bénéficient pas du même traitement que les salariés.

Une Direction qui semble prête à collaborer

Jason Wells, directeur adjoint de l’information de BuzzFeed News, a indiqué que le rédacteur en chef de la publication, Ben Smith, avait déclaré aux employés: “Nous sommes impatients de rencontrer les organisateurs pour discuter d’une manière de reconnaître leur syndicat.

https://twitter.com/daveyalba/status/1095498529773105152

Après avoir rencontré le conseil du personnel de BuzzFeed News, Jonah Peretti, PDG de BuzzFeed a récemment accepté d’indemniser les employés mis à pied pour les vacances non utilisées bien que la loi ne l’y oblige pas systématiquement, en particulier dans l’État de New York.

Pourtant, en 2015, Peretti avait publiquement déclaré qu’il ne pensait pas qu’un syndicat serait une solution idéale pour la société. Seulement, depuis, la pression se fait de plus en plus grande.

La syndicalisation des employés de BuzzFeed News en est une démonstration, ainsi que celles, retentissantes, de ceux du HuffPost et du Los Angeles Times, après des années de tourmente et de réductions massives du personnel dans les salles de rédaction.

BuzzFeed News encourageant les autres entités du groupe à se joindre à leur mouvement, la Direction du groupe de presse a tout intérêt à trouver des accords avec ses employés.