Apple veut créer un Netflix de l'actualité sur l'iPhone
Technologie

Apple veut créer un Netflix de l’actualité sur l’iPhone

Un obstacle se situe cependant sur sa route pour réaliser son objectif, il faudra convaincre les médias d’accepter sa commission faramineuse.

Apple a décidé de se lancer dans le journalisme. Il veut lancer une application accessible par abonnement qui comportera un accès illimité aux news des 4 coins du monde. Vu le nombre de possesseurs d’iPhone qui pourraient se convertir en lecteurs de l’actualité par cette initiative, les médias devraient s’arracher l’intégration de leur flux RSS dans le nouveau joujou d’Apple, mais ce n’est pas si simple. En effet, The Wall Street Journal a rapporté mardi que le géant américain ne donnerait que 50% des revenus générés par l’abonnement aux médias contributeurs.

Netflix de l’actualité

Evidemment, l’idée ne les séduit pas tellement. Notons que les 50% restants seraient partagés entre les groupes de presse en fonction de l’engagement des lecteurs sur leurs articles. Apple a énormément d’ambition avec son application, qui serait en fait une version premium de l’application Apple News accessible via un abonnement mensuel selon les rumeurs. Pour les acteurs de l’industrie journalistique, ce serait un véritable « Netflix pour les actualités ».

Un pari économique dangereux pour les médias

Les raisons du rejet des organismes médiatiques sont multiples. Tout d’abord, outre les revenus générés par l’abonnement, la marque prévoit de prélever une partie des importants revenus publicitaires. Pourtant, d’autres entreprises comme Facebook laissent 100% du C.A de la publicité via leurs initiatives de ce type.
De plus, bien que la participation à l’application pourrait être relativement rentable dans un premier temps, le bénéfice deviendra très vite moindre. En effet, plus nombreux seront les journaux à participer, plus les lecteurs seront divisés et plus le revenu généré sera faible. Enfin, la collaboration avec Apple nécessitera l’engagement de nouveaux employés, à l’heure où la masse salariale est déjà difficile à maintenir pour certains médias.

Une autre problématique engendrée par le développement de cette application, et d’ordre éthique, est que l’information sera trop dépendante du géant américain, qui de son coté va prendre encore davantage en influence si son application se développe. En effet, la présence d’une application recensant des articles de professionnels sur son produit phare ne pourrait que renforcer son image de marque. Tout comme le fait qu’il contribuera d’une certaine manière à augmenter la portée des médias. Par ailleurs, les revenus générés par l’application devraient augmenter encore considérablement les bénéfices gargantuesques de Apple et par conséquent sa puissance financière.

En tout cas, une chose se confirme, Apple semble vouloir devenir omnipotent sur le divertissement. Entre le lancement imminent de son propre service de streaming et son travail sur sa plateforme de jeux vidéo, le géant américain semble vouloir que tout notre temps libre soit passé sur ses services.

Send this to a friend