Apple peut de nouveau vendre ses iPhone en Allemagne
Technologie

Apple peut de nouveau vendre ses iPhone en Allemagne

La vente était bloquée jusqu’à présent par la faute d’un désaccord entre la firme de Cupertino et Qualcomm, le fabricant de composants pour mobiles.

Rappelez-vous, fin 2018, un différend juridique avait opposé Apple et Qualcomm. Cette dernière accusait la société de Tim Cook d’avoir violé ses brevets pour la conception de ses iPhone 7 et 8. Cela avait entraîné l’interdiction de la commercialisation de ces types d’iPhone en Chine, et même en Allemagne suite à une décision du tribunal de Munich. Désormais, la vente de ces modèles a repris son cours, grâce à une concession d’Apple envers Qualcomm. C’est Reuters qui a partagé la nouvelle.

Tous les iPhone 7 et 8 commercialisés en Allemagne sont désormais équipés de modems Qualcomm. Cela fait suite à des manœuvres juridiques habiles de la part du fabricant de composants pour mobile. En effet, lors de la plainte ayant entraîné une injonction d’interdiction de la commercialisation des iPhone 7 et 8, il a désigné les produits de Quorvo, un des sous-traitants d’Apple pour ses iPhone, comme coupable du viol des brevets. Or, les iPhone commercialisés avec des modems Qualcomm ne comprennent pas les produits du sous-traitant.

Le fabricant de composants s’est ensuite assuré que l’injonction prenne effet en payant 1,5 milliard de dollars de cautionnements. Par conséquent, Apple s’est retrouvé pieds et poings liés en Allemagne, avec l’incapacité de commercialiser les iPhones 7 et 8 munis de modems Intel. Sa seule solution, après presque deux mois d’interdiction, a été de se remettre à vente les modems de la société, qu’il s’apprête à affronter en avril prochain. Le géant américain s’est fendu d’un commentaire acerbe concernant la manoeuvre de Qualcomm, en la comparant à du racket. Cette déclaration confirme, si on pouvait encore en douter, qu’Apple n’est pas prêt d’enterrer la hache de guerre.

Send this to a friend