Cinq pas vers l'amélioration du taux de conversion de son site internet
MarketingAvec Tribunes

Cinq pas vers l’amélioration du taux de conversion de son site internet

Par Sridhar Iyengar, Head of Europe, chez Zoho Corporation

Chaque début d’année est synonyme d’optimisme et de changement. C’est l’occasion idéale, pour les entreprises, de revenir sur leurs échecs et leurs succès, et d’élaborer un plan solide pour l’année qui se profile. Que l’on soit à la tête d’une PME, auto-entrepreneur ou encore blogueur, le site internet constitue la vitrine des services et produits de l’entreprise. A la base de tout projet d’amélioration, il doit sans cesse être optimisé afin de booster le taux de conversion de leads – c’est-à-dire, les visiteurs du site ayant manifesté leur intérêt pour un service de l’entreprise par un acte proactif d’appel, de contact par email, ou encore en ayant rempli un formulaire – en clients effectifs.

Quels objectifs une entreprise doit-elle se fixer afin d’apporter les améliorations nécessaires à l’élaboration d’un site internet qui soit en accord avec sa stratégie ?

Objectif #1 : Des formulaires plus conviviaux

Une entreprise se développe, entre autres, grâce au nombre de prospects convertis en clients par ses équipes commerciales. A ces fins, les formulaires présents sur le site internet sont, en tant que générateurs de leads, la solution idéale car ils peuvent être créés sur mesure, en fonction des besoins de l’entreprise. Leurs buts varient : inscription à des webinaires organisés par l’entreprise, accès à des promotions ou encore à des démonstrations. Dans le cas d’une demande de présentation d’un produit ou d’un service, on ajoutera un champ de calendrier, afin que le prospect puisse choisir la date qui lui convient. S’il s’agit d’un formulaire d’inscription à un webinaire, on insèrera un champ horaire pour que les participants choisissent une session selon leurs disponibilités.

Quel que soit l’objectif des formulaires proposés, il est important de tester, corriger et répéter. Ces trois actions permettront, en effet, de repérer les champs difficiles à remplir, chronophages, ou qui génèrent régulièrement des erreurs. De cette façon, il sera plus simple d’identifier les éléments qui gênent les visiteurs, et d’optimiser le formulaire en conséquence.

Objectif #2 : Des appels à l’action (call-to-action, ou CTA) clairs et convaincants

Le CTA indique aux visiteurs ce qu’ils doivent faire après avoir atterri sur une page, et doit donc suivre les objectifs de cette dernière de manière convaincante. Par exemple, si une page mentionne un événement à venir, c’est sans doute pour inciter les visiteurs à s’y inscrire, grâce à un CTA qui leur propose de s’enregistrer ou de consulter son programme.

Un site internet reçoit différents types de visiteurs. Qu’il s’agisse de prospects, de clients ou de partenaires, il n’est pas possible d’avoir un CTA commun à tous. Toutefois, proposer des call-to-action simples et convaincants, adaptés à chaque objectif, peut améliorer considérablement les interactions des prospects avec le site internet et, par conséquent, augmenter les conversions. Ainsi, pour créer un CTA efficace, il faut tester son emplacement, sa couleur, son texte, etc., grâce à un test de comparaison AB de deux versions de cette page. Le résultat qui convient le mieux dépend, une fois encore, des visiteurs ciblés et des objectifs fixés. Ce sont ces objectifs qui permettront d’identifier les call-to-action offrant les meilleures conversions.

Objectif #3 : Un contenu précis et informatif

Selon une étude réalisée par Brafton, le temps moyen passé sur une page est de 2 minutes et 17 secondes. Le contenu doit donc être accrocheur et utile, afin d’attirer et de retenir les lecteurs. Interagir avec ses visiteurs avec un contenu simple, se terminant par un CTA, est essentiel pour générer des conversions. Une carte de chaleur, qui permet de restituer le parcours des visiteurs d’un site internet par l’intermédiaire de leurs clics, déterminera la manière dont ces derniers s’engagent dans chaque section, et s’avérera utile pour adapter le contenu en conséquence, si nécessaire.

Par ailleurs, ledit contenu ne doit pas être exclusivement commercial, mais doit plutôt favoriser la création d’une communauté de lecteurs autour de la marque. Lorsque les visiteurs consultent régulièrement un site internet ou un blog, cela signifie qu’ils y trouvent les bonnes pratiques du secteur, ou qu’ils peuvent y lire des articles sur des sujets qui les intéressent. C’est une donnée à garder en tête dans le processus de rédaction d’articles.

En outre, il ne faut pas perdre de vue que le besoin de référencement, même s’il est important, ne doit pas se faire au détriment d’un contenu de qualité. Inutile de remplir les pages de mots-clés lorsque cela n’est pas indispensable, au risque d’avoir l’air d’écrire pour les robots plutôt que pour les humains.

Objectif #4 : Un site internet agréable

Le design d’un site internet est la première chose que voient les visiteurs ; un site peu travaillé, au manque d’esthétisme et d’ergonomie, augmente le taux de rebond – c’est-à-dire, le pourcentage de visiteurs entrés sur une page, et qui ont quitté le site internet immédiatement après – et freine alors les conversions.

En effet, il a été établi que 90 % des informations envoyées au cerveau sont visuelles : c’est la raison pour laquelle un individu reconnaît les marques uniquement à leurs logos ou leurs couleurs. Dans cette optique, il sera judicieux de choisir la palette de couleurs et les images de son site internet en fonction de l’image que l’on souhaite transmettre.

L’optimisation du site internet passe également par le réglage approprié du contraste, la surbrillance des parties jugées importantes, ou encore le recours à des images soutenant le texte, et aidant les visiteurs à comprendre le contexte. On pourra en outre recourir aux scrollmaps, destinées à déterminer les zones les plus consultées sur une page spécifique, à identifier les endroits où les repères visuels fonctionnent mieux, et à réorganiser les éléments pour optimiser les conversions.

Objectif #5 : Une mise en page compréhensible

Il n’est pas rare de se perdre en naviguant sur un site internet, à cause d’une mise en page inadéquate ou manquant de clarté. Ainsi, les entreprises gagneront à adopter pour une organisation cohérente grâce à une mise en page efficace.

Dans cette optique, un fil d’Ariane, qui apparait habituellement sous la barre de titre d’une page internet et fournit les liens pour revenir à celles précédemment parcourues, aidera les visiteurs à savoir exactement où ils se trouvent. La simplification du parcours du visiteur facilite les interactions, et favorisent les conversions grâce notamment à des taux de rebond moins élevés.

Pour conduire le processus d’optimisation de son site avec succès, il suffit de s’imaginer guidant des milliers de touristes, tout au long de leur voyage, à travers les différentes pages. Il est tout aussi important de guider les prospects d’un site et de leur offrir une expérience de navigation transparente, que de s’assurer que l’itinéraire d’un voyage organisé est cohérent et agréable. La simplification de la feuille de route permettra incontestablement aux entreprises d’atteindre de meilleurs taux de conversion de leurs leads en nouveaux clients.

Send this to a friend