Technologie

Les caméras GoPro Fusion peuvent désormais capturer des images pour Google Street View

C’est un nouveau logiciel, TrailBlazer, qui ouvre la voie à cette nouvelle fonctionnalité.

Après Mobileye, qui utilise les capteurs de ses voitures pour améliorer les données cartographiques sur le Royaume-Uni, c’est au tour de GoPro d’utiliser ses services pour nous permettre de mieux nous repérer. En effet, sa caméra GoPro Fusion, dotée d’une vision 360°, pourra désormais intégrer à Google Street View les images capturées par ses propriétaires. Ceci est possible grâce au logiciel pour ordinateur Trailblazer, développé par la société Panoskin.

Ce dernier exploite les données GPS de l’appareil Fusion pour s’assurer de faire correspondre avec précision les photos et les lieux où elles ont été prises sur Street View. Selon Panoskin, il peut être utilisé efficacement aussi bien avec des photos prises dans les rues des villes que sur la plus déserte des pistes de skis ou des voies navigables. Nul doute que si les propriétaires de la Fusion se prennent au jeu du partage de leurs clichés, Google Street View pourrait rapidement s’étoffer en surfant sur le succès de GoPro. D’autant que ce partage n’est pas contraignant, quelques minutes à peine sont nécessaires pour publier les séquences via Trailblazer.

L’apport de la GoPro Fusion pourrait être d’autant plus considérable qu’elle permet de prendre des images 360° dans des situations improbables grâce à sa robustesse et sa stabilité. De plus, ses utilisateurs étant généralement des sportifs de bon niveau, ils prennent parfois des photos où un photographe ne mettrait jamais les pieds. Par ailleurs, elle dispose d’une résolution 5,6 K ce sont donc des photos magnifiques qui feront leur apparition sur la base de données de Street View.

Néanmoins, Panoskin ne compte pas s’arrêter là. Bien que la version bêta de Trailblazer soit réservé à la GoPro fusion, le logiciel devrait s’étendre à d’autres types d’appareils cet été. Avec ce lancement, l’entreprise renforce encore son lien particulier avec Google Street View. En effet, son précédent logiciel éponyme, Panoskin, destiné à partager des clichés des espaces intérieurs (notamment à des fins touristiques) a déjà séduit plus de 9000 photographes. Ce qui a permis à Street View de s’enrichir de plus d’un million d’images.

Quoi qu’il en soit, les bases de données étant en mesure d’accueillir les photos des GoPro sont de plus en plus nombreuses. En effet, en mai dernier, Instagram s’était déjà fait remarquer en offrant la possibilité de partager les images de ces caméras portatives sur ses stories.

Send this to a friend