Souvenez-vous de cette récente histoire aux États-Unis dont Apple a été victime : un bug sur FaceTime permettait d’écouter l’un de vos contacts à son insu et même d’accéder à sa caméra. Il y a une dizaine de jours, l’entreprise avait désactivé les conversations de groupe FaceTime et prévenu « qu’un correctif serait publié dans une mise jour à logicielle plus tard cette semaine. » La société avait été informée quelques jours auparavant, notamment par la maman de Grant Thompson, cet adolescent qui a découvert le bug, comme le précisait le Wall Street Journal. Apple vient d’annoncer qu’elle récompenserait cet adolescent en le rémunérant.

Grant Thompson, tout juste 14 ans, a découvert la faille le 19 janvier dernier, lors d’un appel avec ses amis alors qu’ils jouaient à Fortnite. Il a ajouté un de ses amis dans la conversation et alors que ce dernier n’avait pas décroché, Grant pouvait entendre tout ce qu’il disait. Étrange. Malgré les tentatives de sa maman, de joindre Apple toute la semaine suivante à travers divers moyens : mails, fax, appels à la ligne d’assistance de la société, la société a mis un certain temps avant de lui répondre. Finalement, elle lui a demandé de remplir un rapport de bug.

Aujourd’hui le problème est résolu et Apple veut payer l’adolescent pour le remercier de son aide. Le géant américain a récemment publié un correctif pour le bug FaceTime, avec sa mise à jour de sécurité iOS 12.1.4. Nous ne savons pas exactement ce qu’Apple prévoit d’offrir à ce jeune américain. En revanche, on sait qu’habituellement, la société offre jusqu’à 200 000 $ de prime dans le cadre de son programme de découverte de bug. Une histoire qui n’est pas sans rappeler celle vécue par Facebook en 2016, lorsqu’un jeune finlandais de 10 ans découvrait un moyen de supprimer les commentaires des autres utilisateurs via les serveurs d’Instagram. Ce dernier avait perçu la somme de 10 000 $.