Apex Legends, c’est l’histoire d’un pari risqué pour Respawn Entertainment : lancer à la surprise (quasi) générale un Battle Royale de son cru parvenant à synthétiser l’essence même du genre, mais en l’adaptant à l’univers de Titanfall, la licence principale du studio fondé en 2010 par Vince Zampella et Jason West (anciens d’Infinity Ward).

Un pari osé… mais un pari tenu,  comme le rapporte The Verge. Seulement trois jours après son lancement en free-to-play, Apex Legends est en effet parvenu à passer la barre des 10 millions de joueurs. Un seuil notable que Fortnite, ténor actuel du Battle Royale, développé et édité par Epic Games, n’avait franchi qu’au bout de deux semaines.

Nous étions conscients qu’il était risqué de pousser la franchise [Titanfall, NDLR] dans cette direction, de proposer notre jeu gratuitement et de créer la surprise au lancement“, expliquait Vince Zampella dans un billet publié sur le blog d’Electronic Arts (éditeur du titre). “Mais nous sommes tombés amoureux d’Apex Legends et nous avions envie, et même besoin, de voir d’autres personnes y jouer aussi“, a-t-il ajouté.

Un succès à même de relancer pour de bon la machine Respawn ?

Parallèlement à ces déclarations, Vince Zampella indiquait qu’au delà des 10 millions de personnes ayant joué à Apex Legends au cours de ses trois premières journées sur le marché, pas moins d’un million de joueurs se sont déjà retrouvés en simultané sur le titre. Une donnée qui donne un peu plus de relief à l’annonce relayée par The Verge… et au succès d’ores et déjà constaté pour le jeu 72 heures après son lancement.

Au travers de cette excellente surprise, c’est tout Respawn Entertainment qui retrouve le sourire alors que les deux premières itérations de la franchise Titanfall ne s’étaient pas montrées concluantes d’un point de vue strictement commercial. Avec Apex Legends, le studio californien affirme sa maîtrise du genre FPS et sa capacité à comprendre les codes du Battle Royale. Un genre, popularisé par PUBG et plus récemment par l’invraisemblable carton de Fortnite, que Respawn hybride ici avec des éléments tout droit sortis d’autres licences à succès comme Overwatch.

Notons tout de même que si Apex Legends risque d’occuper copieusement Respawn Entertainment ces prochaines semaines, le groupe s’active au développement de Star Wars Jedi: Fallen Order, attendu pour 2019. Dernièrement, EA avait par ailleurs indiqué que d’autres “expériences Titanfall” étaient également en chantier. Cette année devrait donc être particulièrement riche pour le studio de Vince Zampella et ses aficionados.