Une mise à jour des Conditions Générales d’Utilisation de Spotify précise explicitement que dorénavant les bloqueurs d’annonces sont interdits sur la plateforme.

D’après The Verge, ces nouvelles règles précisent que : « contourner ou bloquer des publicités dans le Service Spotify, ou encore créer ou diffuser des outils destinés à bloquer des publicités dans le Service Spotify » peut encourir la suspension voire la résiliation immédiate de votre compte.

Dans un rapport DigiDay au mois d’août dernier, Spotify montre qu’elle a les moyens de limiter les bloqueurs de publicité. Un porte-parole du géant suédois affirme qu’il dispose de :
« multiples mesures de détection en place pour surveiller la consommation du service, détecter, enquêter et y remédier ».

En mars dernier Spotify apprenait que 2 millions de ses utilisateurs esquivaient les publicités via des applications ou des comptes modifiés. Spotify a immédiatement commencé à sévir en désactivant les comptes dès lors qu’une activité anormale était détectée. Les utilisateurs inculpés ont reçu un mail de la part de la plateforme, les invitant à désactiver le logiciel de blocage d’annonce utilisé pour pouvoir réactiver leur compte. Quelques utilisateurs n’étant pas de cet avis ont vu leur compte disparaitre complètement.

Spotify mise davantage sur les podcasts.

Le 1er mars prochain, les nouvelles Conditions Générales d’Utilisation entreront en vigueur. Elles permettront à Spotify, de résilier les comptes immédiatement, sans préavis.

La plateforme de streaming musical qui a réalisé un excellent chiffre d’affaires lors de ce dernier semestre ne souhaite pas en rester là. Cette réglementation devrait permettre à Spotify de connaitre une nouvelle période de croissance intéressante. Surtout que l’entreprise suédoise travaille toujours plus sur la création d’un réseau de podcasts avec notamment l’acquisition de Gimlet Media et Anchor.

Pour la première fois en 13 ans, le dernier rapport de résultats montre que Spotify réalise des bénéfices.