Retail

À la découverte du Cegid Innovation Store

L'entreprise lyonnaise spécialisée dans le développement de progiciels pour le retail, Cegid, nous ouvre les portes de son Cegid Innovation Store.

En 2017, Cegid rachète l’entreprise Cylande et devient par la suite un acteur majeur dans le développement de progiciels pour le retail. Suite à cette opération, Cegid génère un chiffre d’affaires mondial de 100 millions d’euros avec près de 70 000 magasins équipés par leurs services dans plus de 70 pays.

Toujours en quête de nouveautés permettant la transformation digitale du secteur retail, Cegid continue ses recherches pour accompagner dans leurs défis les acteurs du secteur. En 2010, à Lyon, Cegid a inauguré le premier Cegid Innovation Store (CIS). Ce showroom entièrement connecté permet de visualiser en réel les dernières innovations conçues par Cegid et ses partenaires. Le CIS est organisé comme une boutique, dans laquelle toutes sortes d’installations oeuvrent pour le meilleur parcours client. Ce matin, Cegid nous a invité à visiter la troisième édition de ce CIS. Avec cette démonstration, Cegid démontre que la boutique traditionnelle est encore d’actualité. Néanmoins ils affirment aussi quelle survivra si le digital lui vient en aide.

S’adapter constamment à la demande du consommateur.

Pour répondre au consommateur et à ses besoins de fluidité dans le parcours client Cegid est passé à l’ère du commerce unifié. On a beaucoup entendu parler de multicanal, cross-canal, maintenant la prochaine étape est le commerce unifié. Comme l’explique Cegid, ce terme implique la convergence des services connectés et offline, ainsi que la multiplication des points de contact en boutique. Cegid prédit l’avenir des magasins en les comparant à des hubs entièrement connectés et intelligents.

La première collaboration avec Cylande confirme cette vision. Cegid a mis en place une application à destination des vendeurs dans les magasins Devred. Cette solution appelée UR POS permet au conseiller de vente d’avoir accès au catalogue directement sur place et surtout de vérifier l’état du stock.

L'application UR POS dans le Cegid Innovation Store
©Cegid – La solution UR POS

Dans le Cegid Innovation Store, les vendeurs sont équipés d’une tablette. Via ce support les conseillers de vente peuvent accéder au catalogue du magasin, réserver un article. Ce système prévoit aussi d’évoquer la vente additionnelle, en proposant des articles en rapport avec ceux sélectionnés par le client. Ce système propose surtout d’obtenir les données du client et ainsi connaitre davantage ses habitudes. Sur la tablette, le vendeur aura accès à une timeline faisant office d’aperçu du comportement d’achat de ce client. Imaginons qu’il ait l’habitude d’acheter un produit cosmétique en particulier, il n’aura pas besoin de chercher dans les rayons, le vendeur retrouvera ce produit sur la timeline et le sélectionnera directement.

Dans la même optique, les vendeurs seront aussi équipés d’une montre connectée sur laquelle ils recevront des notifications lorsque par exemple un client réserve un produit.

Montre connecté et tablette pour vendeurs
©Cegid – Montre connectée et tablette pour les vendeurs

La technologie au service du phygital.

Fil RFID par Primo1D
©Cegid – Fil RFID par Primo1D

Cegid met aussi l’accent sur des solutions dotées de RFID. Notamment pour l’encaissement et la gestion des stocks. Cegid est en contact avec une start-up grenobloise, Primo1D, qui propose un fil de couture équipé de la technologie RFID. Cette technique permet plus de discrétion et est moins encombrante. Elle peut permettre de lutter plus efficacement contre le vol à l’étalage.

Fitizzy et Cegid ont collaboré pour mettre en place une cabine connectée. Encore une fois, l’entreprise lyonnaise prône le phygital en présentant ce type de support. Cette cabine propose au client de sélectionner ses tailles et selon sa morphologie, la cabine lui affiche les produits qui lui correspondent. Cette solution permet aussi d’enregistrer les données entrées par le client afin de connaitre les tailles les plus demandées et ainsi adapter le stock.

Le CIS inclut aussi la VR en magasin. Si ce système peut paraitre gadget au premier abord il peut s’avérer extrêmement utile dans certains cas. Prenons l’exemple de Decathlon. Ce magasin propose des articles très encombrants, comme des toiles de tente. Avec la VR, le client pourra se projeter à l’intérieur de la toile de tente, vérifier l’opacité et d’autres caractéristiques du produit. Cegid place aussi les équipements de camping nécessaires dans le décor et propose à l’utilisateur de les consulter, puis de les ajouter dans leur panier.

Solution VR & la cabine connectée
@Cegid – Solution VR (à gauche) & la cabine connectée (à droite)

Concernant l’extérieur, le CIS est équipé d’un capteur, développé par Stackr, chargé de comptabiliser le temps passé à regarder la vitrine. Un autre capteur placé a l’entrée permet de reconnaitre si un enfant ou un adulte, par exemple, entre dans la boutique. Sur un côté de la vitrine un écran affiche un QR code permettant d’accéder à un site en ligne et ainsi réserver des articles en boutique. Contrairement aux vitrines tactiles, ce système permet à l’utilisateur de se servir de son smartphone et d’effectuer des réservations même lorsque le magasin est fermé.

Afin de consolider l’expérience client, le Cegid Innovation Store est équipé d’un stand photo devant lequel les clients peuvent se photographier avec leurs tenues trouvées en magasins et ainsi les partager sur leurs réseaux sociaux. Cette technologie, permet surtout de renforcer l’aspect communautaire et la relation client / enseigne.

Capteurs (à gauche) & stand photo (à droite)
@Cegid – Capteurs (à gauche) & stand photo (à droite)

Avec ce lot d’innovation, Cegid nous prouve qu’au delà de l’aspect logiciel, le digital peut servir à apporter une meilleure expérience client en boutique et une meilleure gestion des stocks. L’omnicanalité a été évoqué depuis nombreuses années et commence à se démocratiser de plus en plus.

Send this to a friend