Les salariés de Facebook pourraient percevoir une prime annuelle en fonction de leur contribution au progrès social
Réseaux Sociaux

Les salariés de Facebook pourraient percevoir une prime annuelle en fonction de leur contribution au progrès social

Et si le progrès social servait de nouvel indicateur pour verser une prime annuelle aux salariés du plus grand réseau social au monde ?

Alors que le réseau social s’engage dans des actions de transparence auprès de ses utilisateurs, il promet aussi de transformer les primes versées à ses employés en fonction de leur contribution au progrès social au sein de l’entreprise. C’est assez novateur car le réseau social veut évaluer ses équipes sur leur capacité à aider la société à répondre aux grands enjeux sociaux à travers le monde. L’annonce de cette nouvelle formule pour l’attribution des primes chez Facebook a été annoncé par Mark Zuckerberg, lui-même, lors d’une réunion avec tous les membres du siège social. Cette prime pour le progrès social pourrait être régie par quatre grands fondements.

Mike Schroepfer, directeur de la technologie chez Facebook a déclaré cela : « il n’y a pas de formule évidente pour évaluer les progrès réalisés par rapport à ses nouveaux objectifs, y compris l’amélioration de la sécurité et de la sûreté, même si la société suit et publie maintenant de nombreux indicateurs, comme le fait de savoir combien de faux comptes elle supprime quotidiennement ».

C’est clairement l’un des principaux défis de Facebook : qualifier et quantifier le progrès social. La société travaille dans tellement de domaines qu’il paraît compliqué de définir la notion de progrès. Cette nouvelle annonce devrai satisfaire les salariés du groupe. En revanche, il n’y a pas encore de précisions sur l’attribution d’un montant précis de la prime en question. Par cette annonce, Facebook eut responsabiliser ses employés et les impliquer dans la dynamique globale de la société. Aujourd’hui, la grande question, est de savoir exactement dans quelle mesure les employés seront responsables. Et pour en savoir plus, Facebook devra certainement faire quelques calculs.

D’après les premières estimations et pour vous donner un ordre d’idée, un salarié de Facebook qui touche 150 000 dollars par an pourrait percevoir en guise de prime annuelle la somme de 22 500 dollars. C’est une somme d’argent importante pour à peu près n’importe qui. Mais quelle part de la différence s’expliquera par le progrès social ?

Quatre objectifs distincts pourrait permettre de mieux comprendre le calcul de la prime pour le progrès social : tout d’abord, le fait de continuer à progresser sur les grands enjeux sociaux d’Internet et de l’entreprise. Deuxièmement, la création de nouvelles expériences qui améliorent de façon significative la vie des gens aujourd’hui et qui ouvrent la voie à des améliorations encore plus importantes dans l’avenir. Troisièmement, le fait de continuer à solidifier l’entreprise en aidant les millions d’entreprises – surtout des petites entreprises – qui dépendent de nos services pour croître et créer des emplois. Quatrièmement, la communication de façon plus transparente sur ce que fait Facebook et sur le rôle que ses services jouent dans le monde.

Send this to a friend