Technologie

Google : le projet Maven se sert de micro-travailleurs pour peaufiner son IA

À quelques semaines de la fin du partenariat entre Google et le Pentagone, des figurants permettent à l'intelligence artificielle Maven de se perfectionner.

Un récent rapport du média The Intercept, revient sur l’avancée du projet Maven développé par Google en collaboration avec le Pentagone aux États-Unis. Malgré de nombreuses controverses, la firme américaine a décidé de faire avancer ce projet d’intelligence artificielle en embauchant plusieurs centaines de micro-travailleurs. Des figurants, en quelque sorte, payés à la mission, qui devraient aider Google à former son intelligence artificielle en lui apprenant à différencier les objets des êtres humains. 

Si vous êtes un lecteur de Siècle Digital, vous avez forcément entendu parler du projet Maven. Ce dernier a pour objectif de créer une IA capable d’analyser les images des drones du Pentagone. Il y a quelques temps, l’annonce de ce partenariat avait engendré la démission de plusieurs employés de la firme américaine qui s’opposaient au projet développé. Au final, la collaborations s’arrêtera définitivement en mars 2019, date de fin du contrat et ne sera pas renouvelé. L’entreprise aura finalement réussi à dessiner son cadre éthique concernant ses projets d’IA et ça dans le but de redorer son image tant en interne qu’en externe.

Malgré tout, Google va au bout de son projet en embauchant ces figurants. D’ailleurs, nous apprenons dans le rapport qu’ils ne savaient même pas pour qui ils travaillaient ni même quelle était la finalité de leur mission. Ils étaient simplement payés à déambuler, pour perfectionner l’intelligence artificielle de Google. On peut imaginer qu’ils n’auraient peut-être pas accepté si ils avaient su les conséquences de leurs actes. Ce projet initié par le Pentagone est destiné à utiliser l’intelligence artificielle pour différencier les personnes et les objets dans des milliers d’heures de séquences de drone.

Grâce au travail de ces figurants, Google pourrait rapidement développer son IA et la commercialiser. Voici comment cela pourrait fonctionner : vous téléchargerez vos contenus sur une plateforme et Google pourra vous fournir des annotations, des jugements et des chiffres précis qui vous permettront d’analyser parfaitement votre vidéo en quelques minutes.

Send this to a friend