Twitter : le réseau social part en guerre contre le follow / unfollow
Réseaux Sociaux

Twitter : le réseau social part en guerre contre le follow / unfollow

Twitter bloque les API de services de gain de followers

Depuis des mois Twitter connait une perte d’intérêt de la part de ses utilisateurs. Différents facteurs en sont la cause, mais notamment le phénomène plus communément appelé follow / unfollow. Devant cette problématique, Twitter a décidé d’intensifier drastiquement son combat contre ce type de comportement. Le réseau social considère que cette pratique réduit les interactions humaines et ainsi empêche le bon fonctionnement de la communauté.

Plus tôt dans le mois c’est Instagram qui s’indignait contre les sociétés responsables de ce phénomène. Instagram a directement banni tous les services permettant le follow / unfollow. Il promet d’intensifier sa traque aux « comptes spam ». Pour en revenir à Twitter, nos confrères de TechCrunch nous informent que l’oiseau bleu a complètement bloqué l’accès à son API aux entreprises ManageFilter, Statusbrew ou encore Crowdfire. Un porte-parole du réseau social a ajouté : « Nous avons suspendu ces trois applications pour avoir enfreint de manière répétée les règles de notre API relatives follow / unfollow. Dans le cadre de notre engagement à créer un service sain, nous restons concentrés sur la réduction rapide du spam et des abus découlant de l’utilisation des API de Twitter. ».

Des services illégaux vis à vis des règles de Twitter.

Ces entreprises avaient déjà eu des ennuis avec Twitter. Crowdfire justement avait, il y a quelque temps, tenté de proposer une fonctionnalité permettant d’envoyer automatiquement des messages via Twitter. Ce qui est totalement interdit par les règles du réseau social. Crowdfire fait payer ses utilisateurs jusqu’à 65,50€ par mois pour abuser de l’écosystème Twitter. Concernant ManageFilter, le site explique que suivre des personnes pertinentes sur Twitter est un excellent moyen d’augmenter son nombre de followers. Jusque-là, rien d’illégal, c’est même plutôt vrai. Cependant, ManageFilter propose un service allant de 10€ à 40€ par mois permettant aux utilisateurs d’en suivre d’autres rapidement tout en vérifiant au cours des jours qui suivent qui n’a pas followback et ainsi les unfollow. Quant à StatusBrew, la plateforme propose des services allant d’une vingtaine d’euros à plus de 350€ pour spammer. Après sa perte d’accès à l’API, StatusBrew s’est exprimé via son blog en faisant un semblant de mea culpa tout en laissant comprendre que leurs clients étaient autant fautifs qu’eux. Ils ont tout de même annoncé dans la foulé qu’ils allaient supprimer ces fonctionnalités de follow / unfollow.

Après l’annonce de la mise à jour de son interface, Twitter semble décidé à évoluer pour 2019.

Send this to a friend