Application

Altice va devenir actionnaire majoritaire de l’application Molotov

Les négociations sont en cours, comme l’a annoncé Altice dans un communiqué de presse. Molotov, l’application qui permet de regarder la télé sur Internet et Altice l’un des géants des télécoms finalisent les discussions. Ces dernières devraient faire d’Altice l’actionnaire majoritaire de la startup. Le montant de l’investissement n’a pas encore été communiqué, mais ce dernier devrait donner à la startup « les moyens de devenir un acteur majeur de l’OTT. »


Cet investissement intervient alors que la plateforme Salto, regroupant TF1, M6 et France Télévisions devrait faire son apparition prochainement, dans le but de concurrencer Netflix.
Avec Internet et les nouveaux services, la consommation de la télévision a bien changé. Nombreux sont ceux adeptes du binge-watching sur Netflix, le zapping est de mise et les programmes diffusés à la télévision ne séduisent pas forcément les plus jeunes.

Avec son application Molotov tente de « révolutionner la façon dont on accède à la télévision.  » Elle propose ainsi 34 chaînes accessibles gratuitement et 70 dans la version payante. Il est possible d’effectuer des recherches intelligentes en tapant par exemple le nom et prénom d’un acteur ou d’un présentateur. Vous obtenez ainsi ces derniers passages à la télé !

De belles opportunités pour les deux sociétés

Avec plus de 7 millions d’utilisateurs aujourd’hui, la plateforme va pouvoir profiter de « l’ensemble des actifs télécoms et médias d’Altice, notamment ses contenus premiums, sa puissance commerciale et son empreinte à l’international afin de poursuivre son développement. » Il est également précisé que « Molotov conservera sa marque, ainsi que sa démarche universelle et ouverte à tous. »
Le fondateur de Molotov, Jean-David Blanc explique que « cette nouvelle étape nous dotera de moyens à la mesure de cette ambition et nous permettra ed devenir le Spotify de la télé en France et à l’international. » De son côté, Aln Weil, PDG d’Altice explique vouloir faire de Molotov « un acteur majeur du digital, véritable trait d’union entre les contenus et les infrastructures très haut débit. »
Enfin, l’année dernière, Altice a mis la main sur Teads, spécialiste de la publicité vidéo en ligne. Avec Molotov, on imagine bien qu’Altice en profitera pour monétiser le contenu diffusé.

Send this to a friend