Nestlé va renoncer partiellement au plastique à usage unique
Retail

Nestlé va renoncer partiellement au plastique à usage unique

D’ici 2025, Nestlé, la société suisse tant décriée pour sa forte empreinte écologique, va faire un premier pas en avant pour changer son image. En effet, l’entreprise compte renoncer aux pailles et changer sa production de bouteilles plastiques.

Nestlé, le leader mondial de l’alimentation, avait déjà pris des engagements importants en 2018, il vient d’en annoncer de nouveaux. La société a promis qu’elle supprimerait les plastiques à usage unique de ses gammes, et qu’elle rendrait 100% de ses emballages réutilisables ou recyclables d’ici 2025. Cela devrait commencer à prendre forme en février, avec la suppression progressive des pailles de ses produits, et l’utilisation du papier pour son cacao Nesquik, relate Fast Company.

Pour réaliser ses objectifs, Nestlé a dévoilé en décembre son premier Institut Nestlé des sciences de l’emballage. Ce laboratoire de recherche, situé en Suisse aura la charge de développer les futures solutions d’emballage éco-responsables des produits de la marque. En attendant des résultats, la société suisse prévoit de s’attaquer aux éléments plastiques les plus difficiles à recycler de ses produits.

Concrètement, ce sont beaucoup de petits produits comme ses fermetures de yaourt, ses couvercles de glace, ou encore ses films plastiques qui devraient changer. Nestlé s’est aussi engagé à augmenter la quantité de bouteilles en plastique recyclé dans ses stocks. Une très bonne nouvelle quand on sait que l’entreprise produit des millions de bouteilles en plastique traditionnel, particulièrement via sa mainmise sur le marché de l’eau minérale.

Cependant, même un passage à 100% de plastique recyclable ne sera pas suffisant pour mettre fin à la crise des déchets plastiques. 8 millions de tonnes rejoignent l’océan chaque année, et continuer à produire cette matière ne permettra pas de résoudre le problème. C’est pourquoi le CEO de Nestlé, Ulf Mark Schneider, a déclaré que la société comptait sérieusement développer des matériaux compostables à base de papier et de polymères biodégradables. Particulièrement dans les zones sans centres de recyclage.

Il est difficile de savoir si Nestlé tiendra ses engagements sur la durée et réduira drastiquement son empreinte carbone comme il est nécessaire. Face aux reproches qui leurs sont faits concernant leur production hyper-polluante, les grosses entreprises ont tendance à bien souvent réaliser quelques actions écologiquement responsables pour cacher l’ampleur de leurs méfaits. Rien ne dit que Nestlé ne tiendra pas ses engagements, mais il convient de suivre attentivement ses agissements à l’avenir.

L’impact du plastique sur notre environnement est incroyable, et cela nous touche directement. En effet, des chercheurs ont décelé que nos selles contiennent désormais du plastique. Si jamais les entreprises ne se responsabilisent pas rapidement, notre écosystème va énormément souffrir. Quelques autres solutions pourraient bien exister, comme l’enzyme dévoreuse de plastique découverte en avril dernier, mais se sont de faibles lueurs d’espoir.

Send this to a friend